La soupe est bonne

1Affaires Fillon et Le Pen: «Une interaction croissante entre politique et justice»

Le constitutionnaliste Didier Maus analyse la mise en cause inédite de deux des principaux candidats, à moins de deux mois de la présidentielle

Pour Didier Maus, l’ouverture d’une information judiciaire dans l’affaire Fillon est une façon habile « de donner du temps au temps, de dépasser la période de l’élection présidentielle ».

Pour Didier Maus, l’ouverture d’une information judiciaire dans l’affaire Fillon est une façon habile « de donner du temps au temps, de dépasser la période de l’élection présidentielle ».
© Sipa

Ancien haut fonctionnaire et universitaire spécialiste du droit constitutionnel, Didier Maus a participé à la commission de réflexion sur le statut pénal du président de la République en 2002. Il est président émérite de l’Association française de droit constitutionnel. Est-il inédit dans une élection présidentielle que des procédures judiciaires visent des candidats de premier plan, à deux mois du scrutin  ? Les deux procédures sont très différentes. Celle concernant Marine Le Pen est une histoire ancienne et son télescopage avec la campagne présidentielle était prévisible. Celle relative à François Fillon a fait irruption dans le débat politique de manière totalement inattendue. Je n’ai pas de souvenirs précis d’une mise en cause aussi directe et immédiate de deux candidats à l’élection présidentielle. Mais au-delà de ces affaires, on constate une interaction de plus en plus importante entre vie politique et procédures judiciaires. Alain Juppé et Jacques Chirac ont été condamnés. Certes, il ne s’agissait pas d’enrichissement personnel, mais les sentences demeurent. Nicolas Sarkozy a été cité dans de nombreuses affaires dont celle de la société Bygmalion, loin d’être terminée. Les poursuites contre Jérôme Cahuzac ont visé une personnalité sans destin présidentiel mais il était ministre au moment de la découverte des faits délictueux. Ce qui est significatif, c’est la possibilité réelle du système judiciaire de mener des enquêtes et, si nécessaire, de poursuivre les personnalités politiques. Les magistrats peuvent-ils travailler sereinement alors que les candidats concernés dénoncent un «  complot institutionnel  »  ? Une justice sereine nécessite du temps – pas trop, mais la précipitation est très mauvaise conseillère. Dans les affaires de Marine Le Pen, les procédures seront longues.

//www.ultimedia.com/deliver/generic/iframe/mdtk/01934636/src/8krpkq/zone/2/showtitle/1/

2

Le candidat Fillon face aux affaires

Le « Canard enchaîné » a révélé que Penelope Fillon a été la collaboratrice parlementaire de son mari de 1998 à 2007, déclenchant une polémique qui a fragilisé le candidat de la droite pour la présidentielle de 2017. Face aux accusations d’emploi fictif, pour laquelle elle a reçu à demi million d’euros au total, à l’encontre de celle ayant toujours déclaré ne pas se mêler de la vie politique de son mari, la justice à ouvert une enquête.

François Fillon, lors de sa conférence de presse le 1er mars à Paris.
© Reuters

François Fillon, le candidat fiévreux qui «accuse le thermomètre»

La campagne présidentielle française vire à la farce. Désabusés, les internautes assistent à ce nouvel épisode de #HouseOfSarthe où tout devient possible

L’espace d’un instant, la France a retenu son souffle, suspendue au dernier épisode de #HouseOfSarthe. Mais dans une campagne présidentielle qui tourne à la farce, François Fillon a choisi la surenchère: il «ne cédera pas». Les uns après les autres, les «déserteurs» quittent le bateau. Bruno Le Maire, Jean-Christophe Lagarde ou encore Pierre Lellouche. Qu’importe, le candidat républicain s’accroche. Si la Toile s’amuse de cette comédie, la presse française, elle, se montre moins tendre. François Fillon est vu comme un candidat suicidaire, un jusqu’au-boutiste qui entraînerait toute la droite dans sa chute.

«Le forcené de la Sarthe», titre sévèrement Libération. Au terme d’une journée surréaliste, François Fillon serait devenu un dangereux personnage, imprévisible et mal intentionné. «Sa campagne, déjà chancelante, se transforme peu à peu en bateau ivre ballotté par les événements», note Le Monde. Son éthique ébranlée, c’est toute la crédibilité du candidat républicain qui en prend un coup. A force de s’acharner, «sait-il que l’odeur de la sciure se rapproche?» questionne Midi libre. A contre-courant, Le Figaro se félicite au contraire que Fillon ait «contre-attaqué crânement». Pas sûr que cette défiance cavalière plaise aux électeurs.

Lire aussi:  Pourquoi il a refusé de céder et de renoncer

Formule magique qui absout

#MaisLaFranceEstPlusGrandeQueMesErreurs: l’extrait du discours prononcé mardi est devenu le slogan d’un pays où tout est permis, une formule magique qui blanchit quiconque la prononce. Et tout le monde y va de son bon mot. Voici ce que lance par exemple le biologiste @Alexis_Verger:

«Marre de corriger des copies, j’ai tiré vos notes au sort pour aller plus vite», avoue l’enseignant @obouba. @MetroAugustine, elle aussi, a péché en oubliant ses «enfants à la sortie de l’école». On lui pardonne quand même. Et les détournements fleurissent. Sur le compte de @LaFrancematuer, on découvre Fillon, oignon et couteau à la main, qui balbutie:

Affronter les juges avant les électeurs: deux positions intenables pour nombre d’internautes. Bien sûr, ce n’est pas la première fois qu’un candidat a des démêlés avec la justice. Mais «finalement, DSK a été petit joueur de renoncer en 2011», note @NicoChiabaut. «Je ne me rendrai pas: #Fillon parle comme un preneur d’otages! #ApresMoiLeChaos», lâche Sophie Chavenas, éditrice déléguée d’@agencepapers. «Ce qui revient au blocage de la France. #Casseroles», déplore encore @patochlemoche. @MpourMinarchy2 résume: «#Fillon c’est le mec qui a de la fièvre et qui accuse le thermomètre.» Et dans un montage vidéo parodique publié par L’Express, Louis de Funès peine à garder son calme face à un candidat à la tête dure. «Cette plaisanterie comportera des suites et j’exige une enquête.»

Pressée de récupérer des brebis égarées dans la débâcle du candidat républicain, Marine Le Pen ne gâche pas son plaisir: «Depuis le début, le comportement de François #Fillon est incohérent. Il n’arrive pas à faire campagne ni à parler de fond.» Au même moment, Emmanuel Macron, lui aussi en embuscade, s’apprête à dévoiler enfin son programme. Dimanche, une manifestation de soutien au candidat est prévue à Paris. Le moment de faire un premier bilan des dégâts occasionnés.

Lire aussi:  Hors de France, les médias dénoncent le poison de la campagne présidentielle selon Fillon

«Ni au-dessous des lois, ni en dessous»

Quoi qu’il en soit, le feuilleton Fillon atteint un stade avec ce nouveau revirement. Ce qui a été dit ne vaut plus, ce qui a été fait non plus. La mise en examen, la probité revendiquée puis niée, plus rien ne compte en réalité. Mercredi sur RTL France, le sénateur vendéen @BrunoRetailleau affirmait que François Fillon ne se considérait pas au-dessus des lois, mais refusait également d’être en dessous. Où se cache-il donc alors? On ne sait pas très bien.

François Fillon dénonce un « assassinat politique » et confirme rester candidat

 A-C. C.

François Fillon à son QG de campagne le 1er mars 2017 à Paris   Photo – AFP – Christophe ARCHAMBAULT

Le candidat LR dans la course à l’Elysée a annoncé il y a une heure, au cours d’une conférence de presse, qu’il serait convoqué le 15 mars prochain en vue d’une mise en examen. Pour autant, François Fillon ira jusqu’au bout, a-t-il répété. « Je ne cèderai, pas je ne me rendrai pas, je ne me retirerai pas ».

Parmi les élus à ses côtés, au QG parisien, le député et conseiller territorial Camille de Rocca, soutien de François Fillon depuis la première heure, a livré sa réaction à chaud : « Cette convocation des juges deux jours avant la clôture de dépôt des candidatures est cousue de fil blanc. François Fillon a dit les choses clairement, il n’est pas question de voler aux Français leur droit souverain à un débat démocratique. Le candidat est regonflé à bloc. Il sait que désormais il doit être un chef de guerre et qu’il a avec lui une armée ».

Fillon dénonce un « assassinat politique » et maintient sa candidature

Benjamin Jeanjean


Dans une conférence de presse tenue à son QG de campagne, François Fillon a confirmé ce mercredi être convoqué par les juges d’instruction dans l’affaire du PenelopeGate, convocation préalable à une mise en examen. Dénonçant un « assassinat politique » et une enquête à charge, le candidat de la droite maintient sa candidature.

 

François Fillon

©Christophe ARCHAMBAULT / AFP

Empêtré depuis plusieurs semaines dans l’affaire du PenelopeGate et de l’emploi supposé fictif de sa femme, François Fillon a toutes les peines du monde à faire campagne depuis lors, avec des déplacements compliqués pour lui face aux Français. Ce mercredi 1er mars, l’annulation à la dernière minute de sa visite au Salon de l’Agriculture a surpris tout le monde, y compris ses proches soutiens à droite. Au cours d’une conférence de presse tenue à son QG de campagne ce midi, l’ancien Premier ministre a confirmé les informations déjà parues dans la presse, à savoir qu’il est convoqué par les juges d’instruction dans le cadre de cette affaire.

« Je ne suis pas un justiciable comme les autres »

« Je serai convoqué le 15 mars par les juges d’instruction pour être mis en examen. Il est sans exemple qu’une telle procédure soit prononcée quelques jours après la désignation des juges. Les seuls cas qu’on connaisse sont ceux où les personnes reconnaissaient les faits et demandaient eux-mêmes leur mise en examen pour avoir accès au dossier. Mais je ne reconnais pas les faits. (…) Cette convocation s’inscrit dans la ligne d’une enquête menée depuis le début à charge. Je n’ai pas été traité comme un justiciable comme les autres. L’enquête préliminaire a été ouverte en quelques heures. Les procès-verbaux ont été immédiatement communiqués à la presse. L’État de droit a été systématiquement violé. Les arguments de fait n’ont pas été entendus, et les arguments de droit partagés par de grands professeurs de droit ont été écartés d’un revers de la main. La présomption d’innocence a complètement disparu. Je ne suis pas un justiciable comme les autres et on le voit au simple choix de cette date du 15 mars : deux jours avant la clôture des parrainages, une date entièrement calculée pour m’empêcher d’être candidat« , a-t-il déclaré face aux journalistes.

« Je ne céderai pas, je ne me rendrai pas »

Alors que des rumeurs de retrait de candidature ont fusé dans la matinée, François Fillon a balayé d’un revers de main tout retour en arrière. « Nombre de mes amis politiques parlent d’un assassinat politique. C’est un assassinat en effet, par le choix de ce calendrier ce n’est pas moi qu’on assassine, c’est l’élection présidentielle. C’est le vote des électeurs de la droite et centre qui est fauché, c’est le projet du redressement national que je porte qui est expulsé du débat. Je veux qu’il ne subsiste aucun doute à cet égard : je me rendrai à la convocation des juges, je ne désespère pas de la justice, même si ce qu’on vient de voir n’est pas rassurant. Mais aujourd’hui, c’est à vous que je m’adresse. Au-delà de la procédure judiciaire, c’est au peuple français que j’en appelle désormais, à ceux qui me suivent et à ceux qui me combattent. Seul le suffrage universel peut décider qui sera le prochain président de la République. Je ne céderai pas, je ne me rendrai pas, je ne me retirerai pas, j’irai jusqu’au bout. Ce n’est pas de moi qu’il s’agit, c’est de vous dont la volonté souveraine ne peut pas être détruite. Je serai au rendez-vous que la démocratie nous donne pour choisir notre avenir collectif. La France est plus grande que mes erreurs, plus grande que les emballements de l’opinion », a-t-il indiqué.

i

Pour Marine Le Pen, l’affaire des assistants parlementaires du FN est une « cabale politique »

Marine Le Pen est en visite à la prison de Meaux ce mercredi, alors même que son garde du corps et sa chef de cabinet sont entendus par la Justice dans le cadre de l’affaire des soupçons d’emplois fictifs qui pèsent sur des assistants parlementaires du FN. « Pourquoi faire à nouveau une enquête ? C’est parce que le dossier est vide », a assuré la candidate frontiste. La présidente du Front national a par ailleurs estimé que « les Français font la différence entre les vraies affaires et les cabales politiques », sous-entendant qu’elle serait victime d’une tentative de déstabilisation à moins de deux mois du premier tour de la présidentielle.


Affaires Fillon et Le Pen: Le Syndicat de la Magistrature dénonce le « mépris » et les « menaces » envers la Justice

Dans un communiqué de presse, le Syndicat de la Magistrature dénonce « les manœuvres de déstabilisation de la justice », faisant notamment référence à des propos des candidats François Fillon et Marine Le Pen, pris dans des affaires à quelques semaines de la présidentielle.

« Ceux qui les invoquent se croient autorisés à détourner à leur profit les principes démocratiques, non sans les dégrader sévèrement. », regrette-t-il.

Et d’ajouter que « Rétifs à l’égalité devant la loi, certains membres de la classe politique prétendent se construire une immunité pénale et c’est par l’intimidation qu’ils veulent l’imposer. »

« Que l’autorité judiciaire ose faire son travail, enquêter sur les infractions à la loi pénale qui lui ont été dénoncées, constitue pour eux un crime de lèse-candidat. », fustige le Syndicat de la Magistrature.

Avant de poursuivre: « Au mépris affiché pour la justice viennent de s’ajouter des menaces édifiantes : après avoir refusé de se rendre à sa convocation, Marine Le Pen promet, si elle accédait au pouvoir, de demander des comptes aux policiers et aux juges en guise de représailles. »

Et de rappeler qu’en « démocratie, la loi est la même pour tous et l’autorité judiciaire est chargée de son application, en toute indépendance, dans le respect des règles procédurales et des droits de la défense. N’en déplaise à certains, la séparation des pouvoirs n’est pas l’impunité organisée au profit des élus et de ceux qui aspirent à l’être. »

« Ces attaques délétères contre la justice et la démocratie doivent cesser : il est grand temps que la retenue change de camp. », conclu le Syndicat de la Magistrature.

Catherine et Liliane s’amusent des affaires judiciaires de Marine Le Pen – Regardez

Les réactions

JuicyPussy                                     Mon Dalloz, merci pour ce florilège mais sache cependant que tes citations sont parfois fausses (reprends-toi…) ou totalement sorties de leur contexte.  Rien à faire. Depuis ce bus… ça crognote auprès de la blonde

Élyse.                                             Snif ! Au fait plus d’anglais dans le texte ?

Leny Baralair                                     moi de gauche ? quelle rigolade!! vous avez vraiment un problème de lecture.*Manifestement l’école de la République a raté quelque chose

MDR vous êtes un paradoxisme  dans toute sa splendeur !
JuicyPussy                                          Pauvre Dalloz (que tu conchies apparemment), avoir fait tant d’études pour être chroniqueur sur ce forum , ce n’est guère brillant. Qu’en penses-tu ?

DALLOZ06                                      Chère JuicyPussy, c’est très courageux de tenter de venir au secours du militant activiste gôchiste SWIFTY. Il faudrait utiliser des termes simples et si possible non-tombés en désuétude (conchier = couvrir d’excréments !) pour être compris par SWIFTY et de surcroît cela ôte de son effet… En outre, SWIFTY est déjà particulièrement injurieux dans ses messages, sans qu’il soit nécessaire toi aussi de tomber dans la vulgarité. Je n’ai pas le souvenir d’avoir débattu de mes études avec toi, mais apparemment cela semble t’intéresser. Je ne vais pas m’excuser d’être diplômé uniquement par le mérite et sans l’aide de personne. Tu écris « Pauvre Dalloz », j’ai l’habitude d’être dénigré par les bourgeois condescendants comme toi, mais tu as raison je suis issu d’une famille pas du tout aisée : un père ouvrier dans le bâtiment, une mère au foyer, logé dans une HLM de banlieue du 94, mais ils m’ont bien élevé et donné tout leur amour ce qui m’a évité d’être une racaille ou une pleureuse des aides sociales. Les mots ont un sens, alors je précise que je ne suis absolument pas un « collaborateur chargé d’une quelconque mission » (=chroniqueur) au sein de ce Forum de JMM. Là-encore on relèvera ton total mépris, car je ne vois pas ce qui serait « guère brillant » de l’être, ce n’est vraiment pas agréable à l’endroit de Jean-Marc Morandini et de son équipe, qui justement permettent à toi, SWIFTY et à toutes/tous de débattre en toute liberté ce qui devient exceptionnel sous ce Gouvernement socialiste friand de la censure. Ta position pour SWIFTY prête à sourire car justement tu rentres dans la catégorie de ceux que SWIFTY dénonçaient pour être récemment enregistrés sur le site, tel est ton cas puisque tu « existes » ici QUE depuis le 26 décembre 2016… Comme tu souhaites faire du littéraire, alors terminons par cet apocryphe de Voltaire (en réalité d’Evelyn hall) « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je défendrai jusqu’à la mort votre droit de le dire ». Voilà ce que je pense, puisque précisément tu m’invitais à m’exprimer sur ce point, c’est chose faite !

JuicyPussy                                           Petit florilège des post de JuicyPussy :

Mépris supérieur :                              Malheureusement pour toi, l’illettré, nous sommes en France. Jamais il n’y aura assez de crétins pour élire ta Virago.  J’ai bien peur pour toi que tu sois insuffisamment cortiqué

Homophobe :                                  : Je crois que Patrick Juvet se dit « bi ». La dernière dans le plumard de Juvet, ça devait être en 75 !

Raciste à propos de Cyril Hanouna (comparer à un animal !) : : Pourquoi veut-il se commettre avec le suricate cocaïné et sa cour de dégénérés ?

Concernant Jean-Marc Morandini ou Philippe Poutou :: Il est content le gros momo                  Le petit ch’nord typique qui souffre d’un complexe d’infériorité

Vulgaire :                                            : encore des cons, des pro du fion Ouais ta gueule. On t’a pas sonné toi. Fais pas ta honteuse.

Leny Baralair :                                    vu le nombre de francs maçons dans la police, en particulier parmi les officiers, Rien à faire.

DALLOZ06 :                                            Cher SWIFTY, c’est étrange comme votre raisonnement/persuasion vous aveuglent à ce point-là.

Vous devriez arrêter de penser au complot ou à une coalition, mais d’admettre que vos réponses n’emportent pas l’adhésion tout simplement.

Sauf à dire alors que le site de JMM est truqué et qu’il est un partisan du FN, tentez l’accusation ouvertement sur le Forum et sans doute aurez-vous un démenti ou une confirmation du Webmaster de ce site.

Quant aux pseudos vous avez été enregistré sur ce site précisément le 7 novembre 2015, pour ma part j’ai débuté et j’écris quotidiennement depuis mars 2013…

Donc là-encore je ne me sens pas du tout visé par vos accusations mal fondées comme à l’accoutumée et dénuées de toutes démonstrations probantes !

Pauvre Dalloz (que tu conchies apparemment), avoir fait tant d’études pour être chroniqueur sur ce forum , ce n’est guère brillant. Qu’en penses-tu ?

Elyse                                                       Rappelons que les policiers eux-mêmes vomissent leurs syndicats.

Lors de leurs manifs des derniers mois, ils les ont chassé et ils défilaient en scandant « franc-maçons en prison ».

La police a bien compris qui pourrit nos institutions. C’est bien pour ça qu’ils votent FN.

Le nettoyage du système ne pourra commencer qu’avec une victoire de Marine.

vu le nombre de francs maçons dans la police, en particulier parmi les officiers,

Truffade                                               Quelle falaise?  Vous êtes au mieux que celui qui ne sait pas ce qu’est le sot-l’y-laisse.

Leny Baralair                                        le meilleur morceau du poulet que je me réserve toujours

AG83                                                        La Grande bourgeoisie, cette  ancienne présidente du MEDEF , soit le grand capital Twite Tous contre le Fn et « (vous !!!!!!!!! une personne  de gauche, aux vues de vos billets ce n’est pas contestable , et c’est votre droit! ») Vous applaudissez et reprenez ce tweet et le mettez en exergue! Certes la faim justifie les moyens , mais quand mème, n’avez vous pas honte ? C’est une mésalliance manifeste . Donc ce qui vous arrange fait loi chez vous.   LOLLLLLLLLLLLLLLLLLLLL

Lorina                                                      Il a lutté seul contre tous pour imposer l’idée que la Terre tourne autour du soleil et non l’inverse. Il avait pourtant raison… C’est ce qu’elle a voulu dire selon moi. la Résistante, c’est une tête. Je suis très admirative…

Locked-in syndrome                          Merci Je connais l’histoire de Galilée et de son combat contre les dogmes de l’église, et pourtant elle tourne a t-il dit!  Quel est le rapport avec le changement d’adresses IP ? Vous êtes très admirative , soit, mais moi je suis dubitatif devant cette » grande pensée  » qui  vous impressionne tant ! et qui me parait incongrue !

Certes la majorité n’a pas toujours raison, ce doit être le rapport ! Mais l’ église à l’époque représentait plus le pouvoir théocratique qu’autre chose!

Droopy                                                    C’est faux il suffit  de voir des nouveaux pseudos avec un commentaire et déjà avec trois pions.. mais le ridicule c’est de noter..!!

Lorina                                                        Mais si, comme ça le gars il se fait du bien en se disant, « Au moins dans la vie, j’ai plein de boules rouges sur mon compte Morandini, c’est déjà ça ». mdr.
AG83                                                          Le fantôme de Gallilée !? quèsaquo ? Une apparence de la science, une imposture? Ou bien une entité  avec laquelle vous communiquez ?  Il a lutté seul contre tous pour imposer l’idée que la Terre tourne autour du soleil et non l’inverse. Il avait pourtant raison… C’est ce qu’elle a voulu dire selon moi. la Résistante, c’est une tête. Je suis très admirative…

LaRésistante.                                              Sauf que l’on peut changer d’IP aussi vite que de culotte. Et obtenir une majorité n’est pas un gage absolu de qualité . Demandez au fantôme de Galilée.

legay                                                            C’est certainement pas un hasard que les deux affaires sortent deux mois avant les élections présidentielles sur les deux candidats que caracolent en tête , ceux qui à coup sur allaient éliminer la gauche au premier tour alors que  les juges avaient certainement les dossiers sur leur bureau depuis des années , on peut se poser des questions sur l’indépendance des juges
Swifty                                                    Pourquoi avons nous droit quotidiennement aux insultes des militants du FN ? Je me demande qui a décidé que ici serait un repère de ces militants ? Une chose est sûr , ils sont bien préparés et ce depuis longtemps , mais ils sont à l’image de leur chef

Quant aux insultes faites preuve de modestie sur ce point-là car vous n’êtes pas tendre avec celles et ceux qui ne partage par votre avis.

Même s’il y a des militants (tout comme vous peut-être ?) en quoi cela est gênant, cela permet de débattre.

Si vous n’aimez pas la contradiction allez sur un site « ami » en France ou à l’étranger (Libération, l’Humanité, la Pravda, l’Unità, Al-hadaf, Keneder Yiddische Vochenblat, Die Rote Fahne etc.), où vous recevrez des éloges à chacune de vos interventions.

Seaskua…                                                     Notre constitution fait référence à la déclaration des droits de l’homme et du citoyen qui exprime l’égalité en droits mais ces droits sont décrits comme étant : la liberté, la propriété, la sûreté et la résistance à l’oppression.

Il n’y a pas d’égalité en justice. Et c’est heureux car sinon impossible d’incriminer plus l’auteur de violences envers une femme enceinte. Impossible d’incriminer moins un enfant qu’un adulte.

Le Président de la République est garant de l’indépendance de l’autorité judiciaire. (Article 64 de la constitution). Pourtant cela ne l’empêche nullement de gracier une criminelle maintenue en prison sur la base des textes votés par le peuple français.

Vous parlez donc d’une garantie qui n’existe pas ! Et vous paraissez vous inquiéter de l’arrivée de choses qui existent déjà. Un exemple : NKM a demandé au patron de la DCRI de faire tomber Rachida Dati et François Fillon. (Faits révélés par le Monde). Où en est l’enquête sur cette atteinte majeure à notre démocratie ?? Pas ouverte du tout. Pourquoi ?

Swifty                                                                Désinformation , affabulation , volonté de ne pas vouloir comprendre : sont les mots clés pour être un bon Frontiste…. Merci à vous et vos amis de nous le prouver au quotidien….   Ce n’est que un constat…Pas de ma faute si cela s’avère être vrai….Ceux qui ont le moins de bonne notation , sont les mêmes qui s’opposent au FN , et contrairement à ceux qui l’a défendent eux ont de bonne note ? Et il n’y a pas de coalition ? Et l’arriver de pseudo non utiliser depuis longtemps ; et ça juste au moment de la campagne électorale présidentielle et bien sur se sont des soutient du FN ? Faut être aveugle où en faire parti pour nier l’évidence….

caramel moule                                               le syndicat de la magistrature qui dénonce le mépris alors qu’il affichait un magnifique « mur des cons » c’est un peu l’arroseur arrosé.
604                                                                        Ça y est !!!+16h30, Notre Swifty commence a delirer!! :bigsmile:

Fatigue ou conséquences de l’alcool?? Je ne sais pas, mais il commence à voir des hordes de militants FN qui attendraient des ordres  directs de la Kommandantur pour s’exprimer !:bigsmile:

Bernadette Soubirous etait persuadé d’avoir vu l’apparition de la Vierge Marie, Swifty lui voit des hordes de militants FN l’encercler !!! :bigsmile:

Ce n’est que un constat…Pas de ma faute si cela s’avère être vrai….Ceux qui ont le moins de bonne notation , sont les mêmes qui s’opposent au FN , et contrairement à ceux qui l’a défendent eux ont de bonne note ? Et il n’y a pas de coalition ? Et l’arriver de pseudo non utiliser depuis longtemps ; et ça juste au moment de la campagne électorale présidentielle et bien sur se sont des soutient du FN ? Faut être aveugle où en faire parti pour nier l’évidence….

Lfa                                                                        Qu elle demande simplement aux gens de voter et fini le FN !!!      LOL quel pouvoir a cette  femme sur vous pour le moins ! Ça y est elle à déjà  demandé de ne pas  voter  ! à Suivre !

marcellu01                                                         candidat à la magistrature suprême il faut etre super clean les américains nous ont débarrasse de DSK( et nous a laisse un presque potable) il faut nettoyer avant d élire bravo les juges !

seyssinoise                                                           soutien total à François fillon

AllonsEnfants                                                        Waterloo! Waterloo! Waterloo! Morne plaine!

aristidu                                                                      » Pour qui sonne le glas  » ? Il devient réellement indéfendable, ne respecte pas la condition qu’il avait mis lui même au maintient de sa candidature. On se dirige vers une défaite dans une élection qui était imperdable .

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :