Votez Donald..et restez chez vous!

6

Les alliés, une notion mouvante pour Donald Trump

Donald Trump, le 21 juillet 2016 à Cleveland (Ohio)

Contrôles renforcés à l’entrée des Etats-Unis pour les Français et les Allemands, possible sortie de l’Organisation mondiale du commerce et remise en cause de l’Otan. Donald Trump détricote un a un les alliances et engagements américains à travers le monde.

C’est du moins ce que promet de faire le candidat républicain s’il était élu 45e président américain en novembre, quelques jours après avoir dressé un tableau noir de la situation des Etats-Unis lors de son discours d’investiture.

Dans une interview diffusée dimanche, le milliardaire a repris et détaillé ses sujets de prédilection: immigration, contrôle des frontières, retour des emplois sur le sol américain, concurrence déloyale due au commerce international…

Les Français, dont le pays est « totalement » gangréné par le terrorisme, feront l’objet de contrôles plus poussés pour pouvoir entrer aux Etats-Unis, a-t-il promis en réponse à une vague d’attaques en Europe revendiquées par l’Etat islamique.

« Nous avons des problèmes avec l’Allemagne et nous avons des problèmes avec la France », a-t-il jugé, assurant qu’il allait « dévoiler dans les semaines à venir une liste des pays » concernés par des durcissements des critères d’entrée.

Le magnat de l’immobilier n’en est pas à sa première sortie en la matière, après des appels répétés pour des « enquêtes poussées » sur les citoyens de pays où sévit le terrorisme, et sa très controversée proposition de bannir l’entrée des Etats-Unis aux musulmans du monde entier.

Mais c’est la première fois qu’il évoque de telles mesures pour des proches alliés comme la France ou l’Allemagne.

« Souvenez-vous de cela », a-t-il prévenu dimanche. « Notre Constitution est fantastique. Mais elle ne nous donne pas le droit de nous suicider, ok ? »

– Dindons de la farce –

Donald Trump a juré, dans la même interview, que sous son impulsion, les Etats-Unis allaient « renégocier ou sortir » de l’OMC, si l’organisation ne lui permettait pas d’imposer des taxes aux entreprises basées sur le sol américain et qui délocalisent leur emplois tout en distribuant leurs produits en Amérique.

« Ces accords commerciaux sont un désastre. L’Organisation mondiale du commerce est un désastre », a-t-il tonné.

Là encore, le milliardaire n’en est pas à sa première critique du commerce international qui introduit une concurrence déloyale avec certains pays. « Nous ne pouvons pas continuer de permettre que la Chine viole notre pays », avait-il par exemple dénoncé il y a quelques mois.

Mais il a dimanche agrémenté sa critique de remarques sur l’Europe, qui s’est construite pour « battre les Etats-Unis en ce qui concerne le commerce ».

« Désormais on parle de l’Europe comme si (ses pays) étaient merveilleux », a-t-il poursuivi. « J’adore l’Europe. Je dis juste que la raison pour laquelle elle s’est rassemblée était une sorte d’alliance pour pouvoir rivaliser avec les Etats-Unis ».

Le candidat populiste a également réitéré ses critiques sur l’Otan, dénonçant notamment des pays membres de l’Alliance « qui profitent des Etats-Unis ».

Il avait récemment affirmé que si les pays baltes étaient attaqués par la Russie, il ne déciderait d’intervenir qu’après avoir vérifié que ces pays « ont bien respecté leurs obligations ». Une sortie qualifiée par le chef de la majorité républicaine au Sénat, Mitch McConnell, d' »erreur de débutant ».

« Plusieurs pays ne paient ce qu’ils sont censés payer, ce qui est déjà trop peu (…) et nous leur offrons un tour gratuit », a-t-il maintenu dimanche, décrivant les Etats-Unis comme les dindons de la farce.

Cela va « au-delà » de l’Otan, selon Donald Trump, « puisque nous nous occupons du Japon (…), de la Corée du Sud, de l’Arabie saoudite, et nous perdons sur tous les tableaux ».

« Il y a une énorme différence entre pousser nos alliés européens à tenir leurs engagements en termes de dépenses pour la défense et leur dire « Vous savez quoi ? Nous pourrions ne pas respecter l’engagement central de l’alliance la plus importante de l’Histoire » », a déploré le président Barack Obama dimanche.

Des déclarations qui, pour M. Obama, démontrent le « manque de préparation » de Donald Trump, et son manque de connaissance en matière de politique étrangère.

Donald Trump favorable à « un contrôle extrême » des Français aux frontières

Donald Trump favorable à "un contrôle extrême" des Français aux frontières

Donald Trump fait encore une fois parler de lui.

Le candidat à la présidentielle aux Etats-Unis a indiqué lors d’une émission diffusée sur NBC, qu’en cas d’élection il pourrait renforcer les contrôles aux frontières, envers les voyageurs français.

Il considère que la France a été « infectée » par le terrorisme. Les ressortissants français pourraient donc subir « un contrôle extrême » aux frontières, si Donald Trump est élu président des Etats-Unis.

États-Unis : Trump promet un «contrôle extrême» aux frontières pour les Français

États-Unis : Trump promet un «contrôle extrême» aux frontières pour les Français

Trump veut des mesures «sécuritaires» pour les États-Unis. / J. Scott Applewhite/AP

VIDÉO – Lors d’une interview télévisée, Donald Trump, a déclaré que la France et l’Allemagne étaient deux pays «infectés» par le terrorisme et veut installer des contrôles «extrêmes» pour se protéger du terrorisme.

Les Français devront-ils subir un contrôle plus important quand ils se rendront aux États-Unis? C’est en tout cas la volonté du candidat républicain à la présidentielle américain, Donald Trump. Lors d’une interview télévisée dans l’émission Meet the press, repérée par Le Monde , il a déclaré que s’il était élu président en novembre, les citoyens français devraient subir «un contrôle extrême» aux frontières afin de protéger les États-Unis.

L’adversaire d’Hillary Clinton s’est justifié en expliquant: «Je ne vois pas pourquoi nous devrions nous suicider en laissant entrer chez nous des ressortissants de pays infectés par le terrorisme», faisant notamment référence au récent attentat de la Promenade des Anglais à Nice et de la fusillade à Munich.

«La France et l’Allemagne sont infectés par le terrorisme. Et vous savez quoi? C’est de leur faute. Parce qu’ils ont laissé des personnes entrer sur leur territoire», a-t-il précisé. «Nous devons être intelligents et nous devons être vigilants et nous devons être forts», a-t-il insisté. Des propos qui font écho aux précédentes sulfureuses déclarations qu’ils avaient pu tenir, notamment après les attentats du 13 novembre dernier à Paris.

Lors de son discours à Cleveland, en marge de la convention républicaine, Donald Trump avait déclaré que les États-Unis «devaient suspendre immédiatement l’immigration de toute nation exposée au terrorisme jusqu’à ce que des mécanismes de contrôle efficaces aient été mis en place».

Une nouvelle déclaration qui illustre la fermeté de son programme sécuritaire. Il veut notamment construire un mur entre le Mexique et les États-Unis pour stopper l’immigration et demande également depuis plusieurs mois l’interdiction d’entrée des Musulmans aux États-Unis.

Donald Trump promet à l’Amérique ordre et sécurité 
États-Unis: Trump et les fractures républicaines 
Un mur autour de l’étoile de Trump à Hollywood 

Donald Trump prévoit un «contrôle extrême» pour les Français voulant entrer aux États-Unis

Dans l’émission politique « Meet the press » diffusée ce dimanche sur la chaîne américaine NBC, le candidat des Républicains à la Maison Blanche Donald Trump a prévenu que s’il était élu président, les Français subiraient « un contrôle extrême » à leur arrivée aux États-Unis.

 AFP

Dans son discours d’investiture, prononcé jeudi lors de la convention républicaine à Cleveland, Donal Trump avait déclaré que les États-Unis « devaient suspendre immédiatement l’immigration de toute nation exposée au terrorisme jusqu’à ce que des mécanismes de contrôle efficaces aient été mis en place ».

Dimanche, c’est dans l’émission politique « Meet the press » diffusée sur la chaîne américaine NBC, que le milliardaire de 70 ans en a remis une louche. Tout comme l’Allemagne, la France a été « infectée par le terrorisme », assure-t-il. Et d’enchaîner : « Et vous savez quoi ? C’est leur faute. » « Parce qu’ils ont laissé des personnes entrer sur leur territoire », a ajouté le milliardaire.

Donal Trump, qui réclame depuis décembre que l’entrée sur le territoire américain soit refusée aux musulmans étrangers, a prévenu que, s’il était élu président, les Français subiraient « un contrôle extrême » à la frontière, à leur arrivée aux États-Unis. Objectif : protéger les États-Unis.

Etats-Unis : Donald Trump veut « un contrôle extrême » pour les voyageurs français

Pour le candidat Républicain, la France, comme l’Allemagne, ont été « infectées » par le terrorisme. « Et c’est de leur faute » assène-t-il.

Frontière filtrante

Etats-Unis : Donald Trump veut "un contrôle extrême" pour les voyageurs français

Habituellement peu prolixe envers les Européens, Donald Trump s’est rattrapé, dans l’émission « Meet the press » sur NBC. S’il est élu, il promet ainsi « un contrôle extrême » des passagers français souhaitant entrer aux Etats-Unis. Selon lui, la France, tout comme l’Allemagne, ont été « infectées » par le terrorisme. « Et vous savez quoi ? C’est leur faute. Parce qu’ils ont laissé des personnes entrer sur leur territoire. »

A LIRE AUSSI – Donald Trump accusé d’avoir violé une adolescente : une affaire qui tourne au règlement de compte abracadabrantesque entre ses dénonciateurs

Donald Trump, qui est désormais le candidat officiel des Républicains, tient un discours très ferme envers les musulmans qu’il souhaite « interdire d’entrée aux Etats-Unis. » Il a par ailleurs proposé que son futur gouvernement « construise un havre de paix » au Moyen-Orient pour les Syriens, qui fuient la guerre.

Quant au financement, il sera obtenu auprès des pays du Golfe, avec la finesse diplomatique qu’on lui connait : « ils ne font pas grand-chose » tranche Donald Trump. « Ils n’ont que de l’argent. Nous allons les faire financer. »

A LIRE AUSSI – Donald Trump ou l’homme qui voulait poutiniser l’Amérique

Donald Trump promet un « contrôle extrême » des Français aux frontières

Paris Match 

Donald Trump lors de la convention républicaine, le 21 juillet 2016.
Donald Trump lors de la convention républicaine, le 21 juillet 2016. REIRI KURIHARA / YOMIURI / THE YOMIURI SHIMBUN

Donald Trump, officiellement candidat républicain pour la prochaine élection présidentielle, a une nouvelle fois frappé fort lors d’une interview accordée à la chaîne NBC. Le milliardaire y parle de l’Allemagne et de la France comme de pays en «péril».

Jusqu’où ira-t-il ? Le candidat républicain à la Maison Blanche, Donald Trump, a estimé dans une interview diffusée ce dimanche sur la chaîne NBC que les Français, dont le pays est «totalement gangréné par le terrorisme», feraient l’objet s’il était élu de «contrôles extrêmes» pour pouvoir entrer aux Etats-Unis.

Le milliardaire était interrogé sur un éventuel élargissement de sa proposition visant à restreindre l’entrée aux Etats-Unis des ressortissants de pays «mis en péril par le terrorisme». «Je vais dévoiler dans les semaines à venir une liste des pays concernés», a-t-il déclaré pour commencer. «Nous avons des problèmes avec l’Allemagne et nous avons des problèmes avec la France», deux pays qui ont subi en juillet des attaques revendiquées par le groupe Etat islamique. Dans l’avenir, il répète qu’il faudra être «intelligent, vigilant et fort».

A lire : Le mur de Donald Trump… autour de son étoile

« C’est leur faute »

Face à l’étonnement du journaliste de la chaîne NBC, Trump a répondu au sujet de la France et de l’Allemagne : «En péril ? Ils le sont totalement». L’homme d’affaires a même ajouté : «Et vous savez pourquoi ? C’est leur faute. Parce qu’ils ont autorisé des personnes à venir sur le territoire». Le candidat à la présidentielle américaine a plusieurs fois répété ses appels pour des «enquêtes poussées» sur les citoyens de ces pays et avait été très critiqué, y compris dans son propre camp, pour sa proposition de bannir l’entrée des Etats-Unis aux musulmans du monde entier. Mais à présent ce discours séduit peu à peu le clan adverse. En effet, cette semaine, Hillary Clinton a déclaré que les Etats-Unis «devaient suspendre immédiatement l’immigration de toute nation exposée au terrorisme jusqu’à ce que des mécanismes de contrôle efficaces aient été mis en place».

A la fin de son entretien à la NBC, il a évoqué une éventuelle sortie possible des Etats-Unis de l’OMC, Donald Trump a averti les téléspectateurs : «Souvenez-vous de cela». «Notre Constitution est fantastique. Mais elle ne nous donne pas le droit de nous suicider, ok ?»

=========

commentaires

  • la religion et la foi sont quelque chose de personnel.

    je n’aimerais pas qu’on me considère catholique parce qu’on a décidé de me baptiser pour faire comme tout le monde et parce que mon nom est à consonance « français de souche ».

    il y a de nombreuses personnes avec un nom à consonance maghrébine qui sont athées.

    discriminer des gens en fonction de leur religion « de naissance  » rappelle des heures bien sombres de l’histoire ..

  • Mais, ne faut-il pas ça pour forcer ces deux pays à voir ENFIN la réalité en face et prendre les vraies mesures qui s’imposent… au lieu de faire preuve de tolérance face à cette communauté qui n’a de cesse que de bafouer nos lois et notre culture !!!               De la fermeté !!! c’est ce que réclame les peuples.

    Et bien ,ils auront un président à la hauteur de leur décadence…

  • Visiblement, il ne sait pas trop ce qu’est l’OMC, l’UE entre autres.

    Mais heureusement que les présidents US sont largement et efficacement entourés de conseillers spécialisés … environ une quarantaine. Mais heureusement aussi qu’il ne sera pas élu.

  • Deudeuche –                                                Pas faux, même si cela ne vas pas faire plaisir aux égos français et allemands.
  • clint –                                                           J’espère qu’il ne passera pas, moi qui y vais chaque année ! Je suppose qu’il demandera de réintroduire les visas en remplacement de la formule actuelle très légère (ESTA valable 2 ans obtenu sur le site officiel USA). D’un autre côté on ne peut pas souhaiter en France une vraie politique de visas sans accords en nombre inter états pour les populations venant d’ Afrique (Nord et sub saharienne) et du Moyen-Orient et critiquer ceux qui se protègent. Il est clair qu’il y a aussi beaucoup de français d’origines non « caucasiennes » aux USA pays où, rappelons le, il n’y a pas de restrictions de signes religieux !
  • Deudeuche
  • @clint:                                                    Il passera ou pas! Même problème pour moi ou ma famille devient entre autres nationalités, américaine.
  • Lafayette 68 –   » avec la finesse diplomatique qu’on lui connait » Parce-que nous , nous sommes fins en diplomatie !
  • langue de pivert –                                       Tout est bon dans ce cochon !
  • Liberte5 –                                                   Le drame c’est qu’il a raison. Nous sommes infectés et c’est notre classe politique qui depuis 40 ans a injecté dans un corps sain: La France, un virus mortel: l’islam. Comme @Clint , j’appréciais Esta pour aller aux USA. Mais je comprend par ailleurs qu’un Président veuille protéger son pays. Ce que n’ont pas fait nos coupables Présidents.
  • Marie-E –                                                    et moi je suis entièrement d’accord avec Trump sur ce point. Il pense pour les USA, tant pis pour nous et surtout notre orgueil. Oui pour les autre pays les Français deviennent dangereux.
  •  Wortstein –                                         Il a raison: on est devenu un pays du tiers monde peuplé de barbus dégueulasses.
  •  Paul Emiste –                                      Le Coq ou l´autruche? Malheureusement il y raison, nos autruches ont laissé couler pendant des décennies, maintenant nous commençons à le payer.
  • Deneziere –                                         Moi aussi je veux un contrôle au faciès des français
    Mais il n’y a pas besoin d’aller aussi loin : on peut commencer par un vrai un contrôle ici en France.
  • Avatar
  • Avatar  
  • Avatar  
  • Avatar

 

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :