Les nouvelles suffragettes!

sans-titre6

Toulouse: garde à vue d’une femme en niqab pour « outrage » à la police

© Fournis par BFMNewsUne femme vêtue d’un niqab a été placée en garde à vue à Toulouse pour « outrage » après avoir insulté des policiers qui lui avaient demandé de montrer son visage, a-t-on appris jeudi de source policière. Lors d’un contrôle, mercredi soir vers 22h00, dans le quartier chaud du Mirail, les forces de l’ordre ont demandé à deux femmes portant le niqab de se dévoiler le visage.La première n’a posé aucune difficulté mais la seconde, âgée de 38 ans, a refusé et a vivement insulté les policiers qui l’ont donc interpellée, selon une même source. Selon les premiers éléments de l’enquête, cette femme, dont l’origine n’a pas été communiquée, faisait l’objet d’une obligation de quitter le territoire.

Zara: une cliente voilée interdite d’entrée près de Paris

 

  • le-14-novembre-la-tante-voilee-de-dounia-n-a-pas-pu-entrer-dans-la-boutique-zara-de-plaisir-dans-les-yvelines-78_5464462Le 14 novembre, la tante voilée de Dounia n’a pas pu entrer dans la boutique Zara de Plaisir, dans les Yvelines (78).   REUTERS

Samedi, au lendemain des attentats terroristes à Paris, les employés de la boutique Zara de Plaisir dans les Yvelines ont demandé à une cliente de retirer son voile pour entrer faire du shopping.

Au lendemain des attentats terroristes du 13 novembre à Paris, un climat d’insécurité s’est installé parmi les Français, entrainant parfois des mouvements de panique ou des incidents islamophobes. L’enseigne de prêt-à-porter espagnole Zara se retrouve au coeur d’une polémique déclenchée sur les réseaux sociaux.

Samedi soir, une utilisatrice de Twitter a affirmé que sa tante s’était vu refuser l’accès d’une boutique de la marque à Plaisir, dans les Yvelines (78), parce qu’elle portait le hijab. « On lui a dit que c’était un ordre du magasin: on ne laisse pas entrer les femmes voilées », explique sa nièce Dounia au site BuzzFeed, précisant que sa tante a refusé de retirer le tissu recouvrant sa tête, avant de quitter les lieux.

Pour rappel, la loi française interdit le port du voile intégral -burka ou niqab- dans l’espace public mais pas le port du hijab. En effet, selon la loi du 20 octobre 2010, « nul ne peut, dans l’espace public, porter une tenue destinée à dissimuler son visage ». Par espace public, on entend les voies publiques, les transports en commun, les commerces et centres commerciaux, les établissements scolaires, bureaux de poste, hôpitaux, tribunaux et administration. Le hijab, laissant le visage visible, n’est donc pas concerné par cette interdiction.

Appel au boycott

Face à la viralité d’une vidéo amateur montrant les vigiles interdire l’accès à une femme voilée -dont l’identité reste à prouver- et aux commentaires appelant au boycott, Zara a dû réagir.

Sur Facebook, la marque a dans un premier temps publié un communiqué de crise: « Nous vous informons que le PDG de Zara [Pablo Isla], après avoir été informé de l’évènement, a immédiatement contacté la cliente et sa famille, étant donné qu’elles avaient laissé leurs coordonnées. Durant cette conversation, il a présenté ses sincères excuses et a condamné cette action malheureuse qui ne s’inscrit pas dans la politique de l’enseigne Zara », peut-on lire.

Et le texte d’affirmer: « Il les a également informées que les responsables de cet acte ont été immédiatement démis de leurs fonctions, notamment la manager du magasin Zara Plaisir. Le respect de la diversité est le pilier fondamental sur lequel se fonde le Groupe Inditex, avec plus de 140.000 employés dans le monde, représentant une riche multitude de cultures et de religions. »

le-communique-de-crise-poste-sur-la-page-zara-care_5464674

Le communiqué de crise posté sur la page Zara Care.    Capture d’écran Facebook

Suite à la publication de cet article, Zara a directement répondu à L’Express, sur Twitter.

L’agent de sécurité suspendu

[EDIT] Ce mardi 17 septembre, une porte-parole de Zara a précisé à L’Express.fr/Styles que certaines informations de ce communiqué étaient fausses. « L’agent de sécurité qui a pris cette initiative personnelle a été suspendu pour le moment afin de pouvoir mener une enquête en interne. Nous allons déterminer les responsabilités de la société de gardiennage, quitte à ne plus faire appel à elle, et du manager avant de prendre toute décision. » La source a également précisé que ce n’était pas le PDG, mais le directeur général de la filliale Jean-Jacques Salaun, qui avait contacté les plaignantes.

Une jeune femme voilée agressée à Marseille

FEMME VOILEE MARSEILLE

MARSEILLE – Une jeune femme voilée a été agressée à la sortie d’une bouche de métro dans le centre de Marseille par un homme lui reprochant, selon les déclarations de la victime, d’être une terroriste, a-t-on appris mercredi de source policière.

L’agresseur, âgé d’une vingtaine années aurait fait référence aux signes religieux de la jeune femme, qui portait un hijab (voile laissant le visage apparent) et l’aurait assimilée à une terroriste, avant de lui asséner un coup de poing et de la blesser légèrement au thorax avec un objet pouvant être un cutter, a indiqué la Direction départementale de la sécurité publique (DDSP).

La victime, qui a appelé la police et a été conduite aux urgences, s’est vu prescrire deux jours d’ITT. L’enquête a été confiée à la sûreté départementale, dont les fonctionnaires assurent mettre « tout en oeuvre pour identifier et interpeller l’auteur » de cette agression.

Depuis les attentats, plusieurs tags islamophobes ont été constaté dans le département, notamment à Aix-en-Provence, a également indiqué le préfet de police des Bouches-du-Rhône, Laurent Nunez.

Lire aussi :

» Un enseignant d’une école juive blessé à coups de couteau à Marseille

Attentats : une jeune femme voilée agressée à Marseille

Attentats : une jeune femme voilée agressée à Marseille
Photo d’illustration © AFP

Un homme lui a asséné un coup de poing après l’avoir assimilée à une terroriste, à la sortie d’une bouche de métro.

Une jeune femme voilée a été agressée à la sortie d’une bouche de métro dans le centre de Marseille par un homme lui reprochant, selon les déclarations de la victime, d’être une terroriste, a-t-on appris mercredi de source policière. L’agresseur, âgé d’une vingtaine années aurait fait référence aux signes religieux de la jeune femme, qui portait un hijab (voile laissant le visage apparent) et l’aurait assimilée à une terroriste, avant de lui asséner un coup de poing et de la blesser légèrement au thorax avec un objet pouvant être un cutter, a indiqué la Direction départementale de la sécurité publique (DDSP).

Plusieurs tags islamophobes dans le département. La victime, qui a appelé la police et a été conduite aux urgences, s’est vu prescrire deux jours d’ITT.  L’enquête a été confiée à la sûreté départementale, dont les fonctionnaires assurent mettre « tout en oeuvre pour identifier et interpeller l’auteur » de cette agression. Depuis les attentats, plusieurs tags islamophobes ont été constaté dans le département, notamment à Aix-en-Provence, a également indiqué le préfet de police des Bouches-du-Rhône, Laurent Nunez.

Marseille : une jeune femme voilée agressée, accusée d’être «terroriste»

ILLUSTRATION. Une jeune femme voilée a été agressé à une sortie de métro.
ILLUSTRATION. Une jeune femme voilée a été agressé à une sortie de métro. AFP

Le contexte des attentats de vendredi 13 novembre et de l’assaut de Saint-Denis n’est pas sans créer une onde de choc à travers tous le pays.

Avec de nombreuses réactions de solidarité, de volontés exprimées de miser sur le vivre ensemble mais aussi, à l’opposé, des réactions de haine et d’islamophobie. A Marseille (Bouches-du-Rhône), une jeune femme portant un hijab, voile laissant le visage apparent, a été agressée à la sortie d’une bouche de métro dans le centre de la cité phocéenne. Son agresseur lui aurait reproché d’être «une terroriste», affirme une source policière ce mercredi.

Sous ce prétexte, l’agresseur aurait asséné un coup de poing à cette jeune femme, la blessant légèrement au thorax avec un objet pouvant être un cutter, a indiqué la Direction départementale de la sécurité publique (DDSP). Selon le témoignage de la victime, l’homme âgé d’une vingtaine années aurait fait référence aux signes religieux de la jeune femme.

Conduite aux urgences, la jeune femme s’est vu prescrire deux jours d’ITT. L’enquête a été confiée à la sûreté départementale, dont les fonctionnaires assurent mettre «tout en œuvre pour identifier et interpeller l’auteur» de cette agression.

Depuis les attentats, plusieurs tags islamophobes ont été relevés dans le département, notamment à Aix-en-Provence, a également indiqué le préfet de police des Bouches-du-Rhône, Laurent Nunez lors d’une conférence de presse.

Islamophobie : une jeune femme voilée agressée à Marseille

Alors qu’elle sortait d’une bouche de métro, dans le centre de la ville, un homme l’a agressée, lui reprochant d’être une terroriste, a relaté la victime.

Source AFP | Le Point.fr

Une jeune femme voilée a été agressée à Marseille.
Une jeune femme voilée a été agressée à Marseille. © WOJTEK BUSS

Marseille : une jeune femme voilée agressée

Une jeune femme voilée a été agressée à la sortie d’une bouche de métro par un homme lui reprochant, selon les déclarations de la victime, d’être une terroriste, L’agresseur, âgé d’une vingtaine années aurait fait référence aux signes religieux de la jeune femme, qui portait un hijab.

  • Marc Civallero

Vue de Marseille depuis Notre-Dame de la Garde

Vue de Marseille depuis Notre-Dame de la Garde

Un homme âgé d’une vingtaine d’année a agressé une jeune femme voilée à la sortie d’une bouche de métro dans le centre ville de Marseille. Selon la jeune femme l’agresseur aurait fait référence à sa tenue vestimentaire.
La victime portait un hijab , un voile laissant le visage apparent . L’agresseur l’aurait assimilée à une terroriste, avant de lui asséner un coup de poing et de la blesser légèrement au thorax avec un objet pouvant être un cutter, a indiqué la Direction départementale de la sécurité publique.La victime, qui a appelé la police et a été conduite aux urgences. Elle s’est vu prescrire deux jours d’ITT. L’enquête a été confiée à la sûreté départementale . les fonctionnaires de police assurent mettre « tout en oeuvre pour identifier et interpeller l’auteur » de cette agression.

Depuis les attentats, plusieurs tags islamophobes ont été constaté dans le département, notamment à Aix-en-Provence, a également indiqué le préfet de police des Bouches-du-Rhône, Laurent Nunez.

Dans cette affaire et celle de l’enseignant juif agressé à Marseille, François Hollande appelle à une réaction « impitoyable. »

===========

commentaires

Mildred Mapp                      Suspendre l’agent de sécurité ?! Pour si peu??!!! on marche sur la tête.

 

Entre les lignes                     Que le voile plaise ou déplaise, il est autorisé dans les lieux publics en revanche le voile intégral est interdit ce qui n’empêche pas certaines de déambuler, même à Paris, sans être inquiétées

 

acjm44                                       ce misérable magasin qui vend des nippes confectionnés dans des misérables conditions ferait mieux de quitter notre pays, pire que MC DO et sa discrimation positive

RasleBol75                         2017 votez bien ou arretez de vous plaindre, il n’y a rien d’autre à ajouter

Jleguen24592449                On parie qu’il n’y a pas d’autre témoin que la femme en question et qu’au final c’est du bidon?

__Toto                              « Si les musulmans étaient tous terroristes çà ferait longtemps que la France n’existerait plus ». Si la Frace était islamophobe ca ferait longtemps que les musulmans n’existeraient plus. Argument tendancieux débile. Ca vient d’un croyant non ?

Sinon plusieurs dizaines d’apologies de terrorismes sur toute la France particulièrement dans le sud est depuis samedi. Merci internet et la presse régionale.

Frambois                            en France nous avons aussi nos « daech » car je suis certain que si les gens d’extrême droite avait des armes et un peu plus de coui…e on assisterait à une guerre civile !!! dans toutes les sociétés il existe des daech et les nôtres, nous les retrouvons sur les sites propagandiste d’extrême droite

Pignoufffffff                     Le voile me terrorise

Sans_Dents

@ « Leverlatete » :          C’est n’est pas du tout l’islam qui est visé, mais l’islamo-facisme radical, terroriste et salafiste. Déclaration de Manuel Valls, mercredi 18 novembre 2015 à l’Assemblée Nationale, suite à une question de Bruno Lemaire : «Oui, nous avons un ennemi, et il faut le nommer c’est l’islamisme radical. Et un des éléments de l’islamisme radical, c’est le salafisme», …, «Dans nos quartiers, il y a des dizaines, des centaines, peut-être des milliers de jeunes qui sont attirés par le jihadisme, par l’islamisme radical, par cette idéologie totalitaire».

Votre propos sur l’alcool et le porc correspond complètement à l’idéologie salafiste: Prendre les versets du Coran de façon littérale, sans aucune interprétation.

Pignouffffff                      Porter le voile est une démarche de radicalisation . Y EN A MARRE des hypocrites : le voile islamique est une démarche politique

y                              On note un climat malsain, des attaques etc.

La seule question : pourquoi ?
Certains sont en déshérence suite aux chocs successifs.

jpcrozier              Rappel pour les ignorants

Ce qui est interdit sur le domaine public c’est le voile intégral ou Burqua
Le niqab ou tous les voiles ou coiffes laissant voir le visage sont autorisés
OK bien noté ?

Dux                          Porter le voile est une pratique extremiste de l’islam et interdite en France. Être tolérant avec cet accoutrement prend un sens très particulier en temps de guerre surtout quand il s’agit quasiment de l’uniforme des femmes de l’ennemi. L’ennemi n’est pas musulman. L’ennemi est EXTREMISTE SECTAIRE ET OBSCURANTISTE.

Heureusement que toutes les honorables femmes françaises de confession musulmane ne s’habillent pas ainsi au risque de provoquer autrui, ou simplement parce que cet tenue ne ressemble pas une pratique française de l’islam.

 Adamsberg             On devrait vite retrouver l’auteur… Avec la vidéosurveillance et son signalement qui doit détonner…
fgdom                         Ca commence comme cela   La parole se libère et maintenant les actes !
dhlt                                Comme quoi tous les abrutis ne sont pas dans le même camp
Grizzly53                       Onfray n’a pas tout à fait tort...

Le risque de « ratonnades » qu’il décrit dans son interview au Point grandit.
Merci à tous nos dirigeants depuis 4 décennies.
C’est beau les résultats de la politique de l’autruche.
Quant à l’angélisme socialiste instauré depuis plus de trente ans, on voit les résultats sanglants.
Le jour où ça va déraper, car ça va finir par se produire tant les gens en ont assez d’être ponctionnés pour les politiques d’intégration stériles, la droite et la gauche pourront continuer à se renvoyer la patate chaude.
A force d’être « hors-sol », ils ne sont même plus capables de prendre la mesure de la gravité de la situation.
Mais bon, tant que les contribuables peuvent continuer à se faire docilement tondre la laine sur le dos, il n’y a pas de quoi s’inquiéter…

MONGRAINDESEL         Ce n’est qu’un début. Personnellement, je pense que ce n’est qu’un début et qu’il va y avoir pire. Le gouvernement a laissé pourrir la situation depuis Charlie Hebdo car quasiment rien n’a été fait pour rechercher les armes dans les banlieues sensibles et a laisser la petite délinquance faire ses trafics -pour preuve le nombre de règlements de compte et d’assassinats à Marseille.

Djill                             Il va prendre cher . En effet, à chaque fois que l’islamisme frappe, nos élites déclarent l’urgence pour prendre des mesures contre l’islamophobie. Taubira, dont le silence nous a surtout étonné durant la Marseillaise, va s’en occuper.
Gilles57                     Et la loi ? ? Il existe bien en France une loi votée il y a quelques années et plus que rarement appliquée sur le port du voile dans les lieux publics. Il paraitrait que seules verbalisations aient eut lieu ! Pourquoi, par laissez aller.

Portant au Sénégal, pays à trés large communauté musulmane, le président Macky Sall fait emprisonner les imams extrémistes, et envisage d’interdire le port du voile !

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :