faut-il éplucher les patates avant ou après la cuisson ?

sans-titre3

En 50 ans, le « jour de dépassement » des réserves naturelles a avancé de 4 mois

Le Monde.fr

Les ressources naturelles produites par la Terre en un année ont été consommées intégralement au 13 août.

En 2015, l’humanité a commencé à vivre au-dessus de ses moyens dès le 13 août, selon le traditionnel calcul du « jour de dépassement » de l’ONG Global Footprint Network.

Cet indice, basé sur les données de l’ONU, compare l’empreinte écologique, qui mesure l’exploitation des ressources naturelles de la Terre par l’homme, avec la biocapacité de la planète, c’est-à-dire sa capacité à régénérer ses ressources et absorber les déchets, comme les émissions de gaz à effet de serre.

Comme chaque année, Global Footprint Network a affiné sa méthodologie et recalculé grâce à elle tous les jours de dépassement depuis 1970, afin d’améliorer les comparaisons annuelles. Cela permet de constater que le seuil de dépassement a reculé de 132 jours en quarante-cinq ans, bien au-delà de la marge d’erreur de 15 %.

Alors que les humains ne consommait que 103 % des ressources terrestres en 1970, en franchissant symboliquement ses limites le 23 décembre, ils en consomment désormais 163 %.

L’humanité entame dès aujourd’hui sa « dette écologique »

L’ensemble des ressources renouvelables sur un an par la planète a déjà été consommé. Un phénomène qui intervient chaque année de plus en plus tôt.

Source AFP | Le Point.fr

L'humanité consomme de plus en plus de ressources et de plus en plus vite.

========

commentaires

manso20manso20              Ce 13 août est donc le « Jour du dépassement » 2015. Cette journée est intervenue en moyenne 4 jours plus tôt ces dernières années, soit 1,1% plus tôt (4 / 365). Or La population mondiale augmente avec une inexorable régularité d’environ 80 millions d’humains tous les ans, et pour cette année, sur un total de 7,3 milliards, cela correspond à 1,1%. Simple coïncidence ?… http://demographie-responsable.org/

lalino                                 Population sur terre en 1960 : 3.7 milliard, 55 ans plus tard 7 milliards, 78millions de nouveaux nés supplémentaires chaque années, chaque jour 220 000 de plus avec une espérance de vie humaine qui augmente. Bon peu importe les chiffres, la question est de savoir si on peut nourrir convenablement tout le monde à prix raisonnable et sans appauvrir les sols. Il faudra bien puisque nos espérances de vie augmente, le comble serait de ne plus pouvoir avoir le choix de vivre plus longtemps à cause d’un manque de ressources produites.                                                                                 Ce qui est terrible, c’est que probablement et malgré la croissance en Afrique, les conditions de vie seront toujours médiocres et pour toujours plus de gens. Le réchauffement climatique pourrait ne pas arranger les choses.

saturne03                       Il serait temps pour cette ONG « Global Footprint Network de consulter un O.R.L. ou un ophtalmo ou se mettre au diapason de l’actualité de chaque pays pour en ce qui concerne la France j’ai vu des milliers de tonnes de viande et de fruits et légumes balancés devant des préfectures ou sur des routes sans compter ce que la grande distribution gaspille avec les produits non vendus je suppose que ce genre d’action n’a pas lieu qu’en France avec un peu de bon sens on pourrait prolonger de quelques mois cette échéance

agu  •                              2 milliards d’humains quand certains sont nés, plus de 7 maintenant, bientôt 10, 12 ?     Il ne faut pas chercher plus loin, c’est la source de tout le reste.

PeonStyle  •               Tant que les banques et les multi-nationales font des milliards de profit, ça va, ça gère.

Martin                            Le Monde et les autres journaux critiquaient le jour de libération fiscale par contre le jour d’épuisement des ressources il n’y a aucun problème ! Dans les 2 cas des indicateurs peu fiables. Simplement des indicateurs donnés par des ONG/think-tanks pour faire réfléchir. Mais bon, le taux d’imposition c’est moins politiquement correct que l’écologie ?

PAUL RASMONT        Les ressources « épuisables » (pétrole, phosphates, etc. ne sont pas contingentées. Si notre éventuel quota de pétrole pour 2015 est épuisé, nous devons nous en passer jusqu’au 31 décembre. Les ressources « renouvelables » (bois, etc.) (le froment et les autres céréales ne sont pas renouvelables car elles dépendent des phosphates) continuent à se renouveler (les arbres n’arrêtent pas de pousser). Je ne comprends pas cette théorie. Quelque chose (peut-être simpliste) m’échappe.

Nicolas G.                       On calcule ce que la Terre peut produire et absorber en un an, on le compare à ce que rejettent et consomment les humains. C’est artificiel de dire qu’à partir d’aujourd’hui ce qu’on utilise ne sera pas renouvelable, c’est juste une manière de représenter les choses. Sur une année, les hommes utilisent 1.5 fois ce que la Terre peut produire, donc 33 % en trop. A partir de ces 33 %, on dit que les 33 derniers % de l’année sont non renouvelables (à partir d’août-septembre).

PAUL RASMONT

@ Nicolas G.                       La terre peut (provisoirement) produire du pétrole en qualité annuelle illimitée. Nous en consommons plus que nous devrions, mais de là à déterminer une date de dépassement, cela me dépasse. Certes l’autre face de la médaille doit également être prise en considération. A quelle date ce pétrole et le reste consommés ont-ils dépassé la capacité d’absorber les effets de gaz à effet de serre? La facture à payer serait le réchauffement clim. Le pétrole épuisé, nous récupérerons.

mut                                  Comme tout cela n’a guère de sens, c’est tout juste bon à exciter certains médias.

jeromesavona               Le nombre d’êtres humains ne cesse d’augmenter. La pauvreté, l’obscurantisme religieux, l’égoïsme (si j’ai dix enfants le plus riche pourra prendre soin de moi) et parfois le cynisme stratégique (un des premiers empereurs de Chine a autorisé le mariage très jeune afin d’absorber les peuples voisins par le nombre) conduisent à ne pas freiner les naissances… On va droit vers des guerres de la soif ou de la faim ou on tuera non pas pour des idées ou du pétrole mais pour l’accès à l’eau

Sergio05 

@singe8                          « dramatique impact sur le climat » : Les convictions sont des ennemies de la vérité plus dangereuses que le mensonge (Nietzsche)

singe8 

 @DOMI42                           BRAVO POUR CET EXEMPLE DE COMMENTAIRE RÉAC AU POSSIBLE !                                                                                                                                       Vous faites sans doute partie de ceux qui ont les poils (sur les bras !) qui se hérissent dés que l’on parle d’écologie ?
Et bien évidemment qui nient l’évidence, à savoir le dramatique impact de l’humanité sur le climat et sur la planète en général et qui balaye d’un revers de main l’ensemble des constats de l’état de celle-ci ?
Moi ce qui m’ennuie le plus, c’est que l’on puisse encore nier ce qui est réellement objectif !
Et surtout, ne pensez-vous pas qu’il serait quasi MIRACULEUX que l’impact de cette masse grouillante d’êtres humains soit sans effet ?
(D’ailleurs, le plus grave danger pour l’humanité, c’est la SURPOPULATION, par exemple 4, 1 milliards dans 20 ans rien que sur le continent africain)
C’est grâce à ces comportements que l’on ne progresse guère dans la mise en place (car les solutions efficaces existent !) de moyens préservant la planète et… Notre santé.
Vous faites sans doute confiance aux grands laboratoires qui grâce (ou à cause ?) à vous s’enrichissent en vous vendant des médicaments inutiles et même parfois dangereux ?
Tant pis pour vous, mais non seulement je ne partage pas votre point de vue mais surtout je milite activement pour préserver ce qui doit l’être et je ne compte pas sur « nos » écolos qui ne sont qu’un ramassis d’opportunistes, venant de l’extrême gauche (?) étant engagé dans la protection de la planète uniquement le 28février, par exemple.

Domi42                                Une industrie qui marche bien    Celle de ces « experts » en ressources, en climat qui pullulent dans des associations, des groupes de recherche et d’analyse, qui s’auto-envoient des synthèses et des rapports, tout ça au frais de qui ?       Les mêmes prétendus écolos qui hurlaient au loup il y a quinze ans quand on parlait de limiter la population mondiale dans les régions pauvres.

comet’s59                           Depuis 1970      Dans ces années les cahiers de l’UNESCO prévoyaient la fin du pétrole autour de l’année 2000…  La consommation augmente en lien avec l’accroissement de la population mondiale Et depuis les années 70 nous recyclons beaucoup plus de choses

justinien10                         En 1920, la fin du pétrole était annoncée pour… 1927 ! Prédictions ridicules, qui ne sont basées sur aucune logique scientifique. Par exemple, le bois utilisé en Europe est «cultivé» sur des décennies, et non sur un an, si bien que la forêt en France est deux fois plus étendue qu’au XVIIIE siècle !

Et pour la construction, on utilise du ciment, du béton, à base de calcaire, dont les réserves sont colossales, elles ne peuvent être épuisées avant… Des millions d’années

SunKris                              Priorité n° 1 :    A quand le jour béni où l’on conviendra de limiter la population ?

Slvn                                       1, 6 planète     Quelqu’un peut me dire d’où vient ce 0, 6 planète que nous consommons actuellement ? Sûrement pas les écologistes qui multiplient les calculs aussi faux qu’alarmants  Farfelu      Chaque année, on laisse les écologistes farfelus nous inonder de leurs prédictions, et pourtant… Par exemple, le pic de production du pétrole ne cesse d’être reculé, aujourd’hui les réserves semblent si grandes que plus personne n’ose en fixer la fin. Il en va de même pour presque toutes les matières premières qui grâce aux nouvelles découvertes sont remplacées par d’autres encore abondantes. Il est vraiment préférable de faire confiance à la recherche plutôt qu’aux Cassandre pseudo écologistes dont les prédictions dont toujours ridiculisées par le monde réel

issartier                              Les fourberies des écolos  .L’homme fait partie intégrante de la Nature qui l’a fabriqué. Tout ce qu’il fait ne peut donc pas ne pas faire partie intégrante de l’évolution normale de la terre. Sans exception possible

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s