« Non, l’intelligence artificielle ne menace pas l’humanité » …Nouveau western!!

sans-titre0

Etats-Unis : neuf morts dans une fusillade entre deux gangs de motards au Texas

Le Monde.fr avec AFP

Neuf personnes ont été tuées dans une fusillade entre deux gangs de bikers à Waco, au Texas, le 17 mai.

Neuf personnes ont été tuées et plusieurs ont été blessées, dimanche 17 mai, lors d’échanges de tirs entre deux bandes rivales de motards à Waco au Texas, selon les médias locaux.

Des échauffourées ont éclaté entre les deux bandes rivales sur le parking d’un restaurant qui ont fait usage de battes de baseball et de couteaux avant de sortir leurs armes à feu, a expliqué le sergent Patrick Swanton à la chaîne KWTX, filiale de CBS.

Le rassemblement était surveillé par les autorités

Les bagarres ont apparemment commencé à l’intérieur du restaurant et la police était sur place lorsque les membres des bandes sont sortis sur le parking du centre commercial Central Texas Market, où la tuerie a eu lieu.

Le sergent Swanton a indiqué que plus de 100 armes avaient été récupérées sur place. Selon le Waco Tribune-Herald, l’officier de police a précisé que le rassemblement de bikers était surveillé par les autorités et que des agents avaient été déployés dans le secteur avant la fusillade.

Des témoins ont été transférés en lieu sûr, car d’autres bikers du Texas sont en route pour Waco, a-t-il ajouté auprès du journal.

Des policiers ont été la cible de tirs

Selon KWTX, plusieurs policiers ont été la cible de tirs. Toutefois la police de Waco a indiqué sur son compte Facebook qu’aucun membre des forces de l’ordre n’avait été blessé. La zone où a eu lieu la tuerie a été bouclée par la police qui a demandé aux riverains de ne pas se rendre sur les lieux. Plusieurs personnes armées ont été arrêtées, a ajouté la même source.

« S’il vous plaît évitez le centre commercial du Central Texas Market car la zone n’est pas sûre. La police continue d’arrêter des individus qui viennent sur place avec des armes », a précisé la police de Waco sur Facebook Twitter.

Waco, une ville du sud du Texas, compte 129 000 habitants. Elle a été le théâtre en 1993 d’un siège de 50 jours après des échanges de tirs entre des membres d’une secte et le FBI qui s’est soldé par un incendie dans lequel 74 personnes ont trouvé la mort.

Une fusillade entre bikers fait 9 morts et 18 blessés au Texas

Le Point –

Les violences ont commencé dans un restaurant et se sont poursuivies sur un parking. Plus de cent couteaux et armes à feu ont été récupérés par la police.

La fusillade a éclaté sur un parking de Waco (Texas).
La fusillade a éclaté sur un parking de Waco (Texas). © AP Photo/Jerry Larson

Neuf personnes ont été tuées et une quinzaine blessées dans des échanges de tirs entre bandes rivales de motards à Waco au Texas (sud des États-Unis), selon les médias locaux. Les violences se sont produites sur le parking d’un restaurant entre trois bandes rivales dont des membres ont fait usage de battes de baseball et de couteaux avant de sortir leurs armes à feu, a expliqué le sergent Patrick Swanton à la chaîne de télévision KWTX, filiale de CBS. Dix-huit personnes ont été blessées, la plupart par des coups de couteau ou par balle, ont rapporté des médias locaux. Le sergent Swanton a indiqué que plus de cent armes avaient été récupérées sur place.

Selon le Waco Tribune-Herald, l’officier de police a précisé que le rassemblement de bikers était surveillé par les autorités et que des agents avaient été déployés dans le secteur avant la fusillade. Des témoins ont été transférés en lieu sûr, car d’autres bikers du Texas sont en route pour Waco, a-t-il ajouté auprès du journal. Les bagarres ont apparemment commencé à l’intérieur du restaurant, puis les membres des bandes sont sortis sur le parking du centre commercial Central Texas Market, où la fusillade a eu lieu. Selon KWTX, plusieurs policiers ont été la cible de tirs. Toutefois, la police de Waco a indiqué sur son compte Facebook qu’aucun membre des forces de l’ordre n’avait été blessé.

La zone a été bouclée par la police qui a demandé aux riverains de ne pas se rendre sur les lieux. Plusieurs personnes armées ont été arrêtées, a ajouté la même source. « S’il vous plaît, évitez le centre commercial du Central Texas Market, car la zone n’est pas sûre. La police continue d’arrêter des individus qui viennent sur place avec des armes », a précisé la police de Waco sur Facebook. Waco, une ville du sud du Texas, compte 129 000 habitants. Elle a été le théâtre en 1993 d’un siège de 50 jours après des échanges de tirs entre des membres d’une secte et le FBI qui s’est soldé par un incendie dans lequel 74 personnes ont trouvé la mort.

Etats-Unis : une bagarre entre bikers vire à la tuerie

TEXAS – Un affrontement entre bandes rivales de bikers a donné lieu à un déchaînement meurtrier de violence, dimanche, sur un parking de centre commercial à Waco, au Texas. Au moins 9 membres de gangs ont été tués.

La fusillade a eu lieu sur le parking d'un centre commercial à Waco, Texas, après que les hostilités ont commencé dans un bar proche.

La fusillade a eu lieu sur le parking d’un centre commercial à Waco, Texas, après que les hostilités ont commencé dans un bar proche. Photo :  Rod Aydelotte/AP/SIPA

Etats-Unis: neuf morts dans une bataille rangée entre bikers au Texas

Au moins neuf membres de gangs de bikers ont été tués au Texas dimanche, quand une bagarre entre bandes rivales a viré à la bataille rangée sur un parking.

Un officier de police s’est dit étonné qu’aucun des clients des restaurants situés à proximité n’ait été blessé pendant la fusillade dans laquelle des membres de plusieurs gangs ont été impliqués.

« En 34 ans de service, c’est la scène de crime la plus violente sur laquelle j’ai dû travailler. Il y a du sang partout », a déclaré le sergent Patrick Swanton au Waco Tribune.

« A 10 mètres de là il y avait des familles », a-t-il poursuivi. « C’est l’une des pires bagarres armées que nous ayons eues sur la ville. Ils ont commencé à tirer sur nos agents. »

La police de Waco a indiqué sur son compte Facebook qu’aucun membre des forces de l’ordre n’avait été blessé.

Les hostilités ont commencé dans un établissement de la chaîne de bars et restaurants Twin Peaks, réputée abreuver nombre de bikers, dans un centre commercial populaire de la commune de Waco, le Central Texas Marketplace.

La police savait qu’un rassemblement de bikers avait lieu et les forces de l’ordre sont intervenues rapidement, mais pas avant que la bagarre à coups de couteau et de chaînes ne culmine en fusillade.

Les autorités ont ordonné la fermeture des commerces du secteur et transféré les témoins et les suspects en lieu sûr, des informations circulant selon lesquelles d’autres membres de gang étaient en route pour Waco.

Le sergent Stanton a souligné que la police avait fait part avant le rassemblement de sa préoccupation auprès de Twin Peaks – chaîne où les serveuses officient légèrement vêtues – et que le bar n’avait pas été coopératif.

– « Ne venez pas dans cette zone » –

Selon des médias locaux, pas moins de 18 personnes ont été blessées, la plupart par des coups de couteau ou par balle.

Le sergent Swanton a indiqué que plus de 100 armes avaient été récupérées sur place.

Des images de télévision montrent des dizaines de suspects en train d’être rassemblés, interrogés et pour certains embarqués dans des fourgons de police.

La presse avait dans un premier temps évoqué l’implication des gangs Bandidos et Cossacks, mais la police a ensuite affirmé que jusqu’à cinq bandes distinctes pourraient avoir participé.

Les clubs de bikers hors-la-loi ont émergé de la contre-culture américaine dans la seconde moitié du XXe siècle.

Reconnaissables à leurs blousons en cuir sur laquelle ils arborent l’insigne de leur gang, ces groupes sont à la base des clubs pour des individus qui partagent la même sensibilité, l’amour des motos et la défiance à l’égard de l’autorité.

Mais de nombreuses sections – qui élisent leur propre chef et ont leurs propres règles, symboles et rites initiatiques – sont mêlées au crime organisé.

Aux Etats-Unis, elles sont particulièrement associées au trafic de drogue et d’armes.

La zone du centre commercial a été bouclée par les forces de l’ordre.

« Nous fermons l’intégralité du Central Texas Marketplace, si vous y êtes partez maintenant. Pour des raisons de sécurité, nous répétons ne venez pas dans cette zone », a écrit la police de Waco sur Facebook.

« Les policiers continuent d’arrêter des individus qui viennent sur place avec des armes. Ce n’est pas le moment de faire du tourisme car nous avons affaire à de très dangereux individus », a-t-elle ajouté.

Waco, une ville du sud du Texas, compte 129.000 habitants. Elle a été le théâtre en 1993 d’un siège de 50 jours après des échanges de tirs entre des membres d’une secte et le FBI qui s’est soldé par un incendie dans lequel 74 personnes ont trouvé la mort.

Fusillade sanglante aux Etats-Unis. Deux bandes rivales se sont affrontées à Waco, au Texas, sur le parking d’un restaurant situé dans un centre commercial.

Neuf morts
Les motards, qui se sont battus dimanche 17 mai, ont fait usage de pistolets, d’armes blanches, de battes de baseball et de chaînes. Le bilan est lourd. Neuf personnes ont perdu la vie, 18 ont été hospitalisées dans des hôpitaux de la région après avoir reçu des balles et des coups de couteau.

Les policiers, présents sur les lieux au moment des échanges de tirs, ont dû faire usage de leurs armes de service. Les autorités de Waco ont indiqué sur Facebook qu’aucun membre des forces de l’ordre n’avait été blessé.

La zone de la tuerie a été bouclée. Plusieurs individus armés ont été arrêtés. Par mesure de sécurité, la police a demandé, en fin de soirée sur Twitter, aux riverains de ne pas se rendre sur les lieux du drame. « S’il vous plaît évitez le centre commercial du Central Texas Market car la zone n’est pas sûre. La police continue d’arrêter des individus qui viennent sur place avec des armes ».

Message de la policeMessage de la police

Ce n’est pas la première fois que la ville de Waco est au coeur de l’actualité aux Etats-Unis. En 1993, la ville a été le théâtre d’un siège de 50 jours après des échanges de tirs entre des membres d’une secte et le FBI. 74 personnes avaient péri dans cette tragédie.

Etats-Unis : au moins neuf morts dans une fusillade sur le parking d’un restaurant au Texas

Neuf personnes ont été tuées et plusieurs ont été blessées lors d’échanges de tirs entre deux bandes rivales de motards à Waco, au Texas (Etats-Unis), dimanche 17 mai.

Anarchy in Waco. Nine dead in Twin Peaks biker shooting.

#khou11 http://t.co/DsJtlcCpq4 Photo: @KCENNews pic.twitter.com/mzoSKet8jH— The Bishop (@BillBishopKHOU) 17 Mai 2015

DEVELOPING: 9 dead and multiple injuries following a shooting at a restaurant in Waco, Texas http://t.co/HLMqbIyPXY pic.twitter.com/o3dXIzP37b

— NBC Nightly News (@NBCNightlyNews) 17 Mai 2015Des échauffourées ont éclaté entre les deux bandes rivales sur le parking d’un restaurant. Les motards se sont battus avec des battes de baseball et des couteaux avant de sortir leurs armes à feu, a expliqué le sergent Patrick Swanton à la chaîne KWTX, filiale de CBS. Les policiers sont rapidement intervenus sur les lieux, et aucun d’entre eux n’a été blessé. Toutes les victimes seraient des motards, d’après les médias locaux.

Etats-Unis: une fusillade ultra-violente entre des bikers de bandes rivales fait 9 morts au Texas

Les motards ont commencé à se battre avec des battes de base-ball et des couteaux avant de sortir les armes à feu.

Une bagarre de bikers qui vire à la boucherie. Au Texas, neuf personnes ont été tuées et au moins 18 ont été blessées lors d’échanges de tirs entre deux bandes rivales de motards. Les violences se sont déroulées dans un centre commercial de la ville de Waco, dans un bar de la chaîne Twin Peaks, connue pour ses serveuses aux tenues assez légères. Les échauffourées ont éclaté entre les bandes rivales sur le parking du bar, pour des motifs encore inconnues. Les bikers ont fait usage de battes de baseball et de couteaux avant de dégainer leurs armes à feu.

Les forces de l’ordre, qui étaient au courant d’une réunion de motards, sont rapidement intervenues. Mais elles n’ont pas pu évité le carnage de cette véritable bataille rangée.  « Il y avait du sang partout », a témoigné Patrick Wanton, un sergent de la police locale. « En trente-quatre ans de service, c’est la scène de crime la plus violente sur laquelle j’ai dû travailler ».

Toutes les victimes seraient des motards. Les forces de l’ordre ont été visées par des tirs lors de leur arrivée, mais aucun policier n’a été blessé, selon des responsables. Plus de cent armes ont été récupérées sur place.

Les bandes de bikers regroupent des amoureux de la moto mais aussi des individus impliqués dans le trafic de drogues et d’armes. Selon la police, 5 bandes, dont les Bandidos et les Cossacks, auraient participé à ce bain de sang.

BREAKING: At least 5 different gangs were involved in the shooting. #TwinPeaksShooting— KCEN News (@KCENNews) 18 Mai 2015

Neuf personnes ont été tuées et une quinzaine blessées dans des échanges de tirs entre bandes rivales de motards à Waco au Texas, dans sud des Etats-Unis.

Une véritable bataille rangée. Au moins neuf membres de gangs de bikers ont été tués au Texas dimanche 17, quand une bagarre entre bandes rivales a éclaté sur un parking.

« En 34 ans de service, c’est la scène de crime la plus violente sur laquelle j’ai dû travailler. Il y a du sang partout », déclare le sergent Patrick Swanton au « Waco Tribune ».

# Que s’est-il passé ?

Les hostilités ont commencé dans un établissement de la chaîne de bars et restaurants Twin Peaks, réputée abreuver nombre de bikers, dans un centre commercial populaire de la commune de Waco, le Central Texas Marketplace.

La police savait qu’un rassemblement de bikers avait lieu et les forces de l’ordre sont intervenues rapidement, mais pas avant que la bagarre à coups de couteau et de chaînes ne culmine en fusillade.

Un officier de police s’est dit étonné qu’aucun des clients des restaurants situés à proximité n’ait été blessé pendant la fusillade dans laquelle des membres de plusieurs gangs ont été impliqués.

« A 10 mètres de là il y avait des familles », a-t-il poursuivi. « C’est l’une des pires bagarres armées que nous ayons eues sur la ville. Ils ont commencé à tirer sur nos agents. »

# Qui sont les gangs de motards impliqués ?

La presse avait dans un premier temps évoqué l’implication des gangs Bandidos et Cossacks, mais la police a ensuite affirmé que jusqu’à cinq bandes distinctes pourraient avoir participé.

Les clubs de bikers hors-la-loi ont émergé de la contre-culture américaine dans la seconde moitié du XXe siècle.

Reconnaissables à leurs blousons en cuir sur lequel ils arborent l’insigne de leur gang, ces groupes sont à la base des clubs, pour des individus qui partagent la même sensibilité, l’amour des motos et la défiance à l’égard de l’autorité.

Mais de nombreuses sections – qui élisent leur propre chef et ont leurs propres règles, symboles et rites initiatiques – sont mêlées au crime organisé. Aux Etats-Unis, elles sont particulièrement associées au trafic de drogue et d’armes.

# Combien y a-t-il eu de victimes ?

Au moins neuf membres de gangs de bikers ont été tués. Selon des médias locaux, pas moins de 18 personnes ont été blessées, la plupart par des coups de couteau ou par balle.

La police de Waco a indiqué sur son compte Facebook qu’aucun membre des forces de l’ordre n’avait été blessé.

# Une zone encore totalement bouclée

Les autorités ont ordonné la fermeture des commerces du secteur et transféré les témoins et les suspects en lieu sûr, des informations circulant selon lesquelles d’autres membres de gang étaient en route pour Waco.

Le sergent Stanton a souligné que la police avait fait part avant le rassemblement de sa préoccupation auprès de Twin Peaks – chaîne où les serveuses officient légèrement vêtues – et que le bar n’avait pas été coopératif.

Le sergent Swanton a indiqué que plus de 100 armes avaient été récupérées sur place.

Des images de télévision montrent des dizaines de suspects en train d’être rassemblés, interrogés et pour certains embarqués dans des fourgons de police.

La zone du centre commercial a été bouclée par les forces de l’ordre.

« Nous fermons l’intégralité du Central Texas Marketplace, si vous y êtes partez maintenant. Pour des raisons de sécurité, nous répétons ne venez pas dans cette zone », a écrit la police de Waco sur Facebook.

« Les policiers continuent d’arrêter des individus qui viennent sur place avec des armes. Ce n’est pas le moment de faire du tourisme car nous avons affaire à de très dangereux individus », a-t-elle ajouté.

Waco, une ville du sud du Texas, compte 129.000 habitants. Elle a été le théâtre en 1993 d’un siège de 50 jours après des échanges de tirs entre des membres d’une secte et le FBI qui s’est soldé par un incendie dans lequel 74 personnes ont trouvé la mort.

 ====

Commentaires

Christian  •                              Let it bleed!!

relayer  •                                  waco minute soupe a du mal à passer…ok, je sors

bon sens  •                               revoilà les hell’s angel. le retour de stallonne dans cobra.et easy rider,

Un utilisateur Yahoo  •     mdr. le Paradis américain dans toute sa splendeur. évidemment, ces fous criminels ne sont pas des musulmans, donc ce n’est pas un attentat, et c’est « circulez, y a rien à voir! »

Vieux Pépé  •                          Fusillade, persillade, anchoïade… tout çà c’est pareil !

Sophia  •                                    Les américains ! Des cow boys ! Et s’ils pouvaient faire ça que chez eux , et laisser le reste du monde tranquille

lilas  • Des racailles qui s’entretuent, ça fait le ménage. Du moment que personne d’autre n’a été tué, pas de problème.

PeaNuts  •                                 Des motards se donnent rdv dans un centre commercial. « Les gars on va la-bas comme ça nous ne pourrons pas déserter! »

Mike  •                                         IL ÉTAIT UNE FOIS DANS L’OUEST

dany  •                                         « Born to be wild »…

René  •                                          Là on fréquente le Top de l’intelligence des ricains !!

ISABELLE MAGNIN                 Au Texas, ce ne sont pas les « noirs de Fergusson » qui sont pris pour cibles, mais les policiers !!! Les armes circulent à tout va, ça tire de tous les côtés, sans foi, ni loi, voilà pourquoi les républicains défendent le port de détention d’arme.

 Richard NOWAK              Manque d’iode dans le secteur? Manque de femmes comme en RDA avant l’unification? La régulation se fait sur fond de possession territoriale et trafics de toutes sortes! Rien que de très commun au pays de la servitude armée! Reste que la vraie violence sera le fait des survivants, qui vont imposer aux populations locales leur sinistre comportement au nom de la liberté confondue ici avec oppression. En France l’avantage c’est qu’elle est institutionnelle!

 roland ginet                        Déçu, ils peuvent faire mieux !!! Quand même .

Graphisto                                      Je me demandais ces temps-ci si les USA n’avaient pas un peu faibli dans leurs démonstrations de violences abruties, mais me voilà rassuré. Il est vrai qu’avec les théâtres d’opérations armées à l’étranger qui se raréfient, il faut bien utiliser de temps en temps un peu de munitions (y avait des soldes à l’armurerie du quartier, j’en profite), se détendre un peu la détente, ça fait tellement de bien : tué, t’es plus là pour en parler, survivant, t’es le caïd du quartier.

Andre Angle                               Au moins ces gens-la savent comment il faut vivre.

Ulysse                                            Ou comment mourir bêtement si jamais il y en avait une de mourir intelligemment.

plus de violence                         Ils se débrouillent entre eux…  Ils sont adultes et dangereux.

Odali                                                 En fait ces bikers forment des gangs, tout simplement et quand deux gangs aussi dangereux l’un que l’autre se rencontrent c’est meurtrier.        Ces types pétaradant sur leurs Harley, en bande, sont largement aussi dangereux que les gangs qui règnent dans certains quartiers des grandes villes des USA, autant les éviter.

beber  •                                           Pas de problèmes .. c’est simplement un échange de violences entre adultes consentants … une banalité 🙂                                                       Classique aux USA !Hells? Bandidos ?

  • Diogéne  •                                  Pour les distractions, ils n’aiment pas faire semblants de s’amuser…
  • gilles  •                                        une de plus !
  • Philibert  •                                 là,ils n’ont pas fait semblant !
  • le pacha  •                                  Ah les USA le pays des armes a feux….une tuerie tout les mois !
    anonyme ou pas  •                 Bang bang! On a donné des armes aux Américains, mais on a oublié de leur donné la civilisation d’abord!
    edelweiss  •                                tant que ça se passe chez eux !!!
    Denys  •                                        deal americain! Et ce ne sont pas des muzzz pour une fois!
    Amira  •                                       quand on tue des enfants noirs sous l’indifférence totale des américains

    • Tang  •                                    Pour moi ces comportements relèvent de l’hérésie. Pourquoi choisir la voie de la délinquance, du vol et du meurtre, alors que résidant dans un pays libre, ils pourraient vivre paisiblement, sans jamais avoir besoin de mettre leurs vies en danger?
    • P                                                Après « Sérénade au Texas », nous avons la suite « Fusillade au Texas ». Il est prévu une suite: « Grillades au Texas ».
      Shriek  •                                  Hell’s Angels vs Bandidos MC vs Mongols MC… ?
    • Shriek  •                                  Il était où Chuck Norris ?
    • Bonjour  •                               Et les motos? Ça va?
    • Averell  •                                 Les voyous s’entretuent … On s’en fout !
      !  •                                               Pour une fois que des musulmans n’ont rien à voir avec un fait divers sanglant, et ne sont pas l’origine d’une dans une tuerie, cela méritait d’être souligné !
      Chris  •                                    Sons of Anarchy version réelle… En France heureusement les deux clubs principaux ont passé un accord. Live to ride, ride to live !
      pasirpajan  •                         Nous avons la meme chose a Marseille en moins grand……pour l’instant…
      Beb  •                                        ben oui c’est encore le western la-bas!
      • ousmane  •                       9 MORTS SEULEMENT? JE SUIS VRAIMENT TRISTE, AUX ETATS UNIS, MEME S’IL Y’A 5.000.000 DE MORTS LE MONDE SE FROTTERAIT LES MAINS ET DIRE GRAND MERCI A DIEU, CES IMBECILES N’ONT RIEN D’HUMAIN. ILS SONT RESPONSABLE DE TOUT LES MAUX SUR TERRE, ILS MAUDITS PAR LES HOMMES MAIS AUSSI PAR LA NATURE POUR LEUR TERRORISME D’ETAT AVEC DES MOYENS LACHES
      • ECMA  •                             Elle est où la nouvelle? Ca c’est normal dans ce pays de malades.
      • CATALÉONE  •               des blacks ?

        CHANVE  •                        BIEN SUR LES GRANDS DE CE MONDE NE VIENDRONT PAS MANIFESTER . LA GUERRE CONTRE LE MONDE MUSULMAN ET LES EXCUSES BIDONS  
      • C’Est Quoi Ce Bordel …  •  C’est pas avec nos vélibs que ça arriverait…

        مكتوب  •                                   Pfff, si c’est pas des musulmans, ça va,,
        Hotlikefyah  •                  Le genre de bande de khonard de bikers qu’il vaut mieux pas croiser sur son chemin …
        Para le bol des mythos  •  Vive le 2ème amendement.
      • petris  •                                 Société de mort, bâtie sur un génocide.


Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :