« Pas de pitié pour les riches »

Ces jeunes tentés par l'Etat Islamique

Archéologie : découverte exceptionnelle en France d’une tombe princière celte

LE MONDE | Stéphane Foucart

  •  Sur le chaudron mis au jour à Lavau (Aube), une anse est décorée d’une tête du dieu grec Achéloos. Crédits : Denis Gliksman / Inrap
  •  Le chaudron en cours de dégagement. Crédits : Denis Gliksman /Inrap
  •  Vue aérienne de la fouille conduite par l’Inrap à Lavau (Aube). Crédits : Denis Gliksman /Inrap

L’endroit ne paie pas vraiment de mine, en bordure d’un rond-point, à un jet de pierre des tristes préfabriqués de la zone d’activité commerciale de Lavau (Aube). C’est pourtant là, en prévision de nouvelles constructions commerciales, que les chercheurs de l’Institut national de recherches archéologiques préventives (Inrap) fouillent, depuis l’automne, une tombe princière du Vsiècle avant notre ère, qui s’annonce comme l’une des plus remarquables de la culture celte de la période dite du Hallstatt (entre 800 et 450 avant J.-C.).

La découverte, rendue publique mercredi 4 mars, est qualifiée d’« exceptionnelle » par les archéologues, tant par les dimensions du site que par la qualité du matériel mis au jour. Et le caveau, dont la fouille n’est pas encore achevée, recèle sans doute de nouvelles surprises.

Objets de prestige

L’équipe de fouilleurs a déjà mis au jour des objets de prestige qui font de la tombe de Lavau un analogue de celles de Hochdorf (Allemagne) ou de la célèbre tombe de Vix, découverte en 1953. Un vaste chaudron de bronze, d’environ un mètre de diamètre, finement ouvragé et dont les quatre anses sont ornées de têtes cornues du dieu grec Acheloos, forme la pièce principale du matériel exhumé. « Nous pensons que ce chaudron est de facture probablement étrusque, ou peut-être grecque », dit l’archéologue Emilie Millet, responsable du mobilier.

D’autres objets de prestige, la plupart en provenance du monde méditerranéen, témoignent du pouvoir économique et politique du seigneur celte inhumé là voilà quelque vingt-cinq siècles. En particulier, un vase à boire de fabrication grecque – une oenochoe – retrouvé dans le chaudron est une pièce sans équivalent. Ce vase de céramique noire, utilisé pour prélever le vin dans le chaudron au cours du banquet, est rehaussé, à son pied et à sa lèvre, d’une tôle d’or.

« Même dans les riches tombes grecques on ne retrouve pas de tels objets », note l’archéologue Dominique Garcia, professeur à l’université d’Aix-Marseille et président de l’Inrap, pour qui les artisans grecs ont peut-être adapté leur production aux caprices du prince barbare. L’origine de l’objet ne fait cependant aucun doute. Dionysos y est représenté dans une scène de banquet caractéristique du monde grec, allongé sous une vigne face à un personnage féminin. D’autres éléments de vaisselle liés à la consommation de vin et à la pratique grecque du banquet – le symposium – ont également été retrouvés. Notamment, une cuiller d’argent et d’or permettait de filtrer le vin des aromates avec lesquels il était, à l’époque, mélangé.

Monument d’environ 7 000 mètres carrés

Le sexe du défunt n’est pas encore connu avec certitude – certains de ses ossements affleurent dans le caveau, mais n’ont pas encore été dégagés – mais la présence d’un poignard de bronze plaide pour un prince et non, comme dans la tombe de Vix, pour une princesse. Mais, que le défunt de Lavau soit un homme ou une femme, le mobilier funéraire suggère à nouveau l’acculturation des élites celtes de cette période aux pratiques culturelles du monde méditerranéen.

Sur le même site, d’autres sépultures plus anciennes ont été mises au jour. Une vingtaine d’urnes funéraires contenant des esquilles et des cendres sont bien plus anciennes et remontent à l’âge du bronze, jusqu’à 1 400 avant J.-C. Toutes ces sépultures ont été réunies dans un même monument au Ve siècle, un vaste tumulus d’une emprise d’environ 7 000 mètres carrés, ceinturé par un fossé et une palissade, érigé au-dessus de la sépulture princière hallstattienne. Un monument de plusieurs mètres d’élévation qui devait, à l’époque, fortement marquer le paysage. Aussi fortement que les préfabriqués aujourd’hui construits sur la ZAC, mais sans doute d’une manière quelque peu différente…

Archéologie: les images de l’incroyable tombe princière de Lavau

LEXPRESS.fr
Un ensemble archéologique de 7000 m2 a été mis au jour par l’Inrap. Parmi les découvertes, une chambre funéraire où repose le squelette d’un prince.

Dans les faubourgs de Troyes (Aube), l’Institut national de recherches archéologiques préventives (Inrap) a fait une impressionnante découverte. Crédit photo : Denis Gliksman/Inrap

 

Une découverte archéologique exceptionnelle. Les archéologues de l’Inrap, l’Institut national de recherches archéologiques préventives, ont mis au jour la tombe d’un prince celtique datant de l’âge de pierre. Aujourd’hui au beau milieu d’une zone commerciale, le site a été totalement préservé des pillages.

>> Lire tous nos article sur La tombe celte de Lavau

L’état des vestiges est donc exceptionnel. Et l’origine des objets retrouvés: un chaudron en bronze -sans doute étrusque- et une cruche à vin en parfait état -fabriquée en Grèce- interroge. Deux univers mêlé: le monde celtique et celui de la Méditerranée ; les barbares et les grecs, qui révèlent que les élites celtes étaient en relation étroite avec des commerçants grecs. Les fouilles ne sont pas encore terminées. Le squelette du prince, n’a pas été totalement mis au jour. Les archéologues attendent la toute fin des fouilles pour le faire – il s’agit de préserver les os pour les analyses ADN. L’étude des résultats ne fait que commencer… « Des découvertes comme celles-là, on n’est pas prêts d en faire avant 20 ou 30 ans », s’enthousiasme un archéologue.

–                                                       Bien sûr qu il y a encore ce genre de savoir faire, dans tout les corps de métier il y a encore de véritable ARTISANS, faut il encore que la clientèle soit prête à les payer à leur juste valeur, le fait est que nous sommes dans une société de consommation….
–                                               A l’époque, il savait faire de chaudrons de qualité qui traversaient les âges ! Avons-nous encore ce savoir-faire !
–                                                   Merveilleuse découverte qui mêle deux peuples pourtant éloignés. Comme quoi le vivre ensemble était possible, alors qu’il pose problème aujourd’hui.

FBo                                                                                      Bel article, sur un site manifestement exceptionnel et où l’attention qui lui est portée met effectivement en perspective les récentes destructions d’oeuvres d’art antiques du musée de Mossoul.

sarah py                                                                              Un rond point , une zone commerciale et cette découverte , vous avez bien raison Mr Foucart de nous dire à mi mots la misère culturelle , esthétique , spirituelle de notre époque !

ezec                                                                                     Article qui a le mérite d’exister , mais qui reste toutefois un travail de journaliste … manque de références bibliographiques ou sitigraphiques … bref du journalisme qui brasse ue forme particulière de l’émotionnel …

Fbo                                                                                      Ah, ezec, vous nous manquiez! Toujours en forme à ce que je vois!

fifi                                                                                        De quoi rêver ! Nos coutumes barbares de la crémation ne laisseront rien de nous.

TheVoid                                                                             c’est un peut son but en même temps vu qu’un cadavre est vitré une source de maux

brun henri                                                                             si: des urnes

Protagoras                                                                       Quel plaisir de voir exhumer ces témoins d’un lointain passé ! Bienvenue à Dionysos et à Achéloos ! à l’heure où d’autres barbus saccagent le patrimoine, la trogne rubiconde d’Achéloos surgir de terre, est comme une bouffée d’air frais.

brun henri                                                                          Rubiconde? l’est verdâtre air frais? pendant 2500 ans sous terre?

Majachri                                                                         Les barbus d’alors ne devaient pas dans leurs actions aussi différents que ceux d’aujourd’hui comme vous semblez l’espérer. Hélas, le temps passe mais rien ne change concernant les hommes.

Yvette Lansade Yvette Lansade
Mais nous voyons ici au moment où l’on débat sur les religions apparues après l’an O (?) que les racines de la France sont celtiques et grecs. C’est cela qu’il est important de souligner. Le peuple celtique vivait de l’Atlantique à l’Oder. Les Iles britanniques étaient celtiques. La civilisation judéo-chrétienne est juste une couche de vernis sur les civilisations de l’äge du fer (nos gaulois) , grecques, romaines. Et il faut souligner que ce qui nous unit avec les peuples musulmans du pourtour méditerranéen , c’est justement les civilisations grecques et romaines sans oublier que ces peuples ont eux aussi un passé néolithique etc…
Cette découverte me rappelle la tombe de la dame de Vix, même période Halstatt. L’exposition au Petit ou au Grand Palais il y a 20 ans….montrait des objets d’une pure merveille: notamment un chaudron à vin GREC, de plus d’un mètre de haut. Cela montre les relations des peuples celtes avec les grecs mais aussi les étrusques. Le fait que ce site est servi de tombe à l’âge du bronze est interessant, il y eut sans doute une population stable à cet endroit.Les premiers tumulus datent du néolitihique. Mais les hommes marchaient et voyageaient. Et commerçaient….  Loukan Luc                                                                                               J’espère que les restes humains ne finiront pas comme ce qu’on lit dans Wikipédia :————————————————————————————————-
Jusqu’au XIXe siècle, des milliers de momies humaines et animales sont importés d’Égypte pour servir de papier d’emballage, de bois de chauffage, de combustible pour les machines à vapeur ou d’engrais fertilisants. En 1888, les momies de 300 000 chats sont découvertes dans une nécropole égyptienne. Réduites en poudre, 19 tonnes sont expédiées pour servir d’engrais à des agriculteurs d’Angleterre.
————————————————————————————————
Les nazis sont allés plus loin d’accord, mais il y avait déjà une histoire avant eux !

roger commenchal

@conte,
oui pseudo scientifique ou pas c’est toujours mieux que de les déterrer au bulldozer, et c’est aussi notre histoire.

ERWITT GEORGES ERWITT GEORGES
il est vrai que l’on peut s’inquiéter du sort futur de ces pièces archéologiques lorsqu’on voit le soins qu’ont pris les manifestants du CAIRE , ceux de BAGDAD et encore ces jours derniers les barbares qui à MOSSOUL ont détruit à coups de masse des pièces uniques de l’art assyrien !….. quand on sait ce que sont devenues les momies égyptiennes au siècle dernier utilisées comme bois de chauffage par des américains qui les faisaient venir aux USA par bateaux entiers !…c’est vrai qu’aujourd’hui et sous prétexte « scientifique » on déterre tout et n’importe quoi …. c’est la raison qui me pousse a me faire incinérer …ils ne me trouveront jamais !…..hervé Girard                                                                          On aurait pu dire aussi « Une découverte en Champagne éclaire sur la diffusion de la culture grecque dans le nord-ouest de l’Europe, il y a 2500 ans, au 5e siècle avant JC ». A la même époque les grecs de Marseille étaient installés depuis un moment sur toute la région méditerranéenne de la France – et les celtes faisaient leur apparition

Anta Conte Anta Conte
profanation pseudo scientifique.
Mais quand leur demandera t on d’arrêter ?
Une civilisation sans égards pour ses morts finit par se faire détester par ses propres enfants.
Axel Monaco                                                                            Mais qu’attend le gouvernement pour placer des sentinelles devant les tombes celtes !Mafalda3112  •                                                                 Comme quoi, prince ou clodo, tout le monde fini pareil…

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :